Joshua Radin feat. Schuyler Fisk - Paperweight

Je vous avais annnoncé la liste des chansons de la future Bande Originale de The Last Kiss dans un article précédent.
Mais ce post comporte ainsi une vidéo du duo magique entre Joshua Radin et Schuyler Fisk.
Voilà enjoy !



Imogen Heap - Speak For Yourself (dispo ddl)

1. Headlock
2. Goodnight and Go
3. Have You Got It In You?
4. Loose Ends
5. Hide and Seek
6. Clear The Area
7. Daylight Robbery
8. The Walk
9. Just For Now
10. I Am In Love With You
11. Closing In
12. The Moment I Said It

Critique:
Alors que sa renommé va croissante, je m'oblige à me réécouter son dernier album en vue du prochain qui ne devrait normalement pas trop tarder. Enfin en guise d'exemple concernant sa 'starification', il suffit aujourd'hui d'effectuer une recherche sur emule et ses albums ont plus de 300 sources, alors qu'au moment où je l'ai découvert il devait seulement y avoir cinq à six sources. Mais les preuves ne s'arrêtent pas là, tapez Imogen Heap sur google, ou encore mieux sur google image, alors que dans le passé, les réponses se comptaient sur les doigts maintenant les réponses sont effrayament nombreuses.
Passons, et parlons plus précisement de cet album tout à fait magique, tout à fait révélateur. Ainsi pour la petite annecdote, l'anglais qui divorça de sa maison de disque après son premier album I, Megaphone a du hypothéquer sa maison pour financer son tout nouvel album qui date déjà :) ! Coup de poker réussit aujourd'hui la gloire lui sourit avec notamment Hide and Seek et Goodnight and Go sortis en single, mais surtout paru dans la Bande Son de The O.C ce qui lui permet d'avoir un énorme coup de pub...
Quant à sa musique, on peut la faire vasiller entre l'art et le chef d'oeuvre, on est tout simplement en face d'une musique d'une éfficacité rare, tellement humaine, avec des mélodies enfantines qui collent à merveille à sa voix électronisée. Et c'est de là que l'album tire tout son charme: de l'électro. En effet, elle a recourt à des rythmes récurrents, et surtout à une mélodies tellement vivante et humaine que quiconque doit apprécier.
Alors outre les deux tubes cités prédédement, l'album regorge littéralement de merveille, son album est un véritable caverne d'ali-baba de la musique. Premièrement on note évidement Just For Now avec une mélodie envoutante, décollante, on remarque tout de suite que la belle fait la musique pour elle, pour s'envoler et surtout pour partager sa passion. J'aime beaucoup aussi The Moment I Say It à cause du texte et du fait qu'elle retient sa voix au maximum, pour préférer les laetmotifs et les syllabes à ralonges.
Mais Speak For Yourself, c'est aussi un album rythmé et assez électro bien que résonnable, et reste un album très accéssible. Ainsi The Walk saute au oreille de part sa rythmique accentuée et son refrain efficace, du même genre Loose Ends, surment le titre le plus électro, sort du lot grâce à sa voix qui devient parfaite durant les 3h40 de la chanson.

Photos:





Conclusion: Vous l'aurez remarquer sans problème, j'adore incommensurablement cet album, je le trouve tellement juste, tellement Immi. Enfin bon, la qualité ne trompe pas et Zach Braff l'a remarqué en lui offrant une place dans la B.O de son prochain film, mais c'est surtout parceque Imogen Heap commence à s'incruster dans toutes les séries que ce soit Scrubs, The O.C etc etc. Mais aussi Hide and Seek a donné lieu à une pub !
Voilà tout simplement un des albums les plus originals que j'ai pu écouter avec la musique de Speechwriters LLC.
Tout à fait indispensable ! Au faite j'ai cru entendre une chanson de Frou-Frou dans une pub? si quelqu'un sait dans quoi elle est !

Liens:
Site Officiel
Myspace
L'acheter !

Le Liens en direct download.
Imogen Heap - Speak For Yourself

Je réclame des remeciements !



La Colline a des yeux (The Hills have eyes)

Synopsis:
Pour fêter leur anniversaire de mariage, Big Bob Carter, un ancien policier de Cleveland, et sa femme Ethel ont demandé à leur famille de partir avec eux en Californie. Big Bob est sûr que faire la route tous ensemble les aidera à resserrer des liens familiaux un peu distendus.
Même si tout le monde vient, personne n'est vraiment ravi d'être là. Lynn, la fille aînée, s'inquiète du confort de son bébé. Son mari, Doug, redoute de passer trop de temps près de son beau-père. La jeune Brenda regrette de ne pas être allée faire la fête à Cancun avec ses amis. Et Bobby ne s'intéresse qu'aux deux chiens de la famille.
Une route désertique va conduire les Carter vers le pire des cauchemars...

Critique:
J'ai jamais été grand fan de film d'horreur, le dernier que j'ai du voir devait être La maison de Cire avec Elisha Cuthbert et donc vous comprenez la raison pour lequel je l'ai regardé...
Mais alors celui-ci ne m'emballait pas des masses que se soit au niveau du scénario ou du casting totalement inconnu. Et il faut dire que La Colline a des yeux a en gros le même principe que le film avec Elisha Cuthbert, c'est donc une succession de massacre gore à souhait avec un suspens très peu entretenu. En effet; la tension n'est pas pesante, l'atmosphère n'est pas trop lourde et c'est donc sur le sang ou encore les monstres que le film peut alors faire peur. Mais il est vrai que ce côté bien gore, me plait assez, le rendu du sang ou des blessures font plus que réelles.
Mais là n'est pas son unique point fort, il réside dans la réalisation qui laisse passif, et permet ainsi d'être placé en victime, d'autant plus que le scénario se dote d'une véritable originalité. En effet les "méchants" ne sont alors plus invinsibles ou mysterieux mais le rôle change au fil de la bobine, et c'est donc avec grand jubilation que l'on observe les monstres être pris à leur propre jeux.

Conclusion:
Remake réussit pour Alexandre Aja qui reprend le film du même nom de Wes Craven. Voilà s'il y a bien un film gore à voir en ce moment c'est surment celui-ci. Bon, simple, et surtout efficace !



The Weepies - Happiness

1. Happiness
2. All That I Want
3. Vegas Baby
4. Somebody Loved
5. Jolene
6. Simple Life
7. Dating a Porn Star
8. Keep It There

Critique:
Je vous avais déjà critiqué Say I am You du même groupe, la critique était plus que gentil, mais il faut dire que l'album en valait véritablement le coup. C'est donc après les 150 écoutes du deuxième opus que j'ai décidé tout de même de voir ce que pouvait donner les deux chanteurs dans le passé.
Leur premier album sorti en 2004 intiltulé Happiness reste dans le même esprit, on est dans un flot de joie, de bonheur, de bonne humeur, on est au rêve Californien.
Néanmoins cet album semble plus intimiste, plus personnel et possède des titres étonnants comme Dating a Porn Star, qui repose sur la voix des deux chanteurs, avec une mélodie engelivante !
Happiness est très poussé dans le genre Ballade que j'aprécie beaucoup en ce moment, et The Weepies compose et chante une chanson tout à fait extraordinaire: Somebody Loved où la voix cette fois-ci est féminine.
Mais l'album ne se résume pas seulement à des ballades niaises, mais avec Vegas Baby le groupe se déplace plus vers de la Country; c'est plutôt réussit avec la présence d'une guitare et de percutions qui se font plus présentent. Toujours dans ce style Jolene s'avère un de mes titres préférés, très rythmé par rapport au reste de l'album, le groupe m'emporte dans un tout autre monde, celui du soleil, de la place, de la Californie, je ne peux m'empêche après cette chanson d'insulté tous les autres artistes qui lui succèdent tellement toutes autres chansons parait fade et sans vie !

Conclusion:
Un style à soi, un univers à part, un groupe unique... De quoi passer de bonnes heures de détente ! d'autant plus que leur dernier album "Say I am You" vient juste de paraitre en france alors je ne vois pas pourquoi vous vous priveriez !



Dashboard Confessional - A Mark, A Mission, A Brand, A Scar

1. Hands Down
2. Rapid Hope Loss
3. As Lovers Go
4. Carry This Picture
5. Bend and Not Break
6. Ghost of a Good Thing
7. Am I Missing
8. Morning Calls
9. Carve Your Heart Out Yourself
10. So Beautiful
11. Hey Girl
12. If You Can't Leave it Be, Might as Well Make it Bleed
13. Several Ways to Die Trying

Critique:
Bien connu outre-atlantique pour être un groupe émo, pour emballer les fillettes dans les voitures franchements achetées à l'âge de 16ans, à l'inverse en France on préfère Matt Pokora et Dashboard Confessional reste assez mal connu du grand public.
Il est vrai que sa voix mélancolique et ses mélodies envoutantes peuvent faciliter la tache, mais il faut avouer qu'il y a un véritable travail derrière chaque titre. Et c'est sans problème que l'on écoute une fois, deux fois, trois fois ... l'album en accrochant à chaque fois plus, à ce style prépubaire qui est accéssible à tous sans véritable travail.
On notera d’ailleurs sur la plupart des morceaux une guitare electrique jouant un rôle un peu plus conséquent mais sans pour autant dénaturer la musique du groupe.
Perso, j'aime bien cette pop/rock si aprécié dans le pays de Bush, les titres s'enchainent avec une véracité rare, chaque titre a son rythme propre et aucun titre ne peut être laissé. Tous possèdent un refrain attrayant et une mélodie efficace, enfin de quoi faire craquer toutes les petites françaises dans vos voitures de post-pubère tout juste acheté à 18 ans, enfin tout juste emprunt aux parents.

Conclusion:
J'aime, j'adhère assez à ce style qui peut paraitre facile et souvent dénigrer par la plupart des personnes qui écoutent un peu de musique car trop aprécié du grand public. La mode est à être atypique et individuel, avoir sa propre façon de penser...
Mon avis est que cet album avec une guitare omnipresence, une voix dansante et des rythmes très teenmovies me plaisent et même dans 2 ans je ressortirais ce petit opus pour me refaire une écoute, comme ce que j'ai fait aujourd'hui et ce qui a conduit invévitablement à cette critique...



Our Lady Peace - Healthy In Paranoid Times

01 - Angel Losing Sleep 04:28
02 - Will The Future Blame Us 04:23
03 - Picture 03:33
04 - Where Are You? 04:04
05 - Wipe That Smile Off Your Face 04:22
06 - Low And Trust 03:19
07 - Boy 04:33
08 - Apology 03:44
09 - The World On A String 03:24
10 - Don't Stop 03:43
11 - Circles 03:33
12 - Al Genina (Leave A Light On) 02:15

Critique:
J'aprécie assez ce quatuor de Canadien, mais non pour leurs albums nombreux et variés qui sont trop instables, trop inégals. En effet, chacuns des albums de Our Lady Peace comportent des titres merdiques, peux accrocheurs enfin sans vies et à l'inverse possèdent des tubes et inévitablement on écoute seulement 3-4 chansons dans l'album. Ce dernier opus Healthy In Paranoid Times dérange un peu la règle. Loin d'être un album de grande qualité, ce petit album réunit assez d'ingrédient pour séduire le public assez Rock, Alternatif.
En effet la plupart des titres sont titres, mais d'autres accorchent directement à l'oreille tels que Angel Losing Sleep qui avec une guitare survoltée et une voix particulière rend l'écoute plaisante, Where Are You? efficace mais je trouve trop brouillon avec des instruments trop présents pour que l'on puisse écoute la voix du chanteur.
Ainsi l'album s'écoute, ca c'est certain, le talent est présent dans quelques chansons mais, il faut l'avouer depuis Gravity le groupe Canadien a baissé de régime.

Conclusion:
J'ai toujours aimé ce groupe, pour la voix du chanteur, pour leurs chansons parfois accrocheuses, pour leurs sens du rythmes, mais aucuns albums ne méritaient les applaudissements et les olas, celui-là est bons méritent surment l'indulgence d'une écoute. Mais si vous n'êtes pas très rock/alternatif, je ne vos pas comment vous pourriez aimer cet album.



< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 >


Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap