Switchfoot - The Beautiful Letdown

01 Meant To Live 3:25
02 This Is Your Life 4:18
03 More Than Fine 4:15
04 Ammunition 3:46
05 Dare You To Move 4:15
06 Redemption 3:06
07 Beautiful Let Down 5:21
08 Gone 3:45
09 On Fire 4:39
10 Monday 3:31
11 Adding To The Noise 2:50
12 24 4:55
13 Gone 3:47
14 Meant To Live 3:24

Critique:
J'aime, je cotionne, même si ca peut paraitre du alternative pour jeune bourgeoneux... J'ai pas honte de reconnaitre là où il y a un certain talent. Vous n'avez qu'à écouter This is Your Life. La mélodie est là, le chanteur aussi. Je n'ai pas grand chose à dire parceque j'avoue que ca fait un petit moment que je l'ai pas écouter (5jours) à cause de Augustana, dont la critique méliorative ne devrait pas tarder, et Jack Johnson me prennent toute ma playlist de winamp ;) .
Wow que le monde est petit ;) :
Vous vous rapellez quand je vous disais qu'on trouve souvent des mines d'or dans les BO de films ? Et bien c'est ainsi que j'ai découvert Switchfoot: Ils ont fait la BO de A walk to remember (le temps d'un automne en français), un film de lover avec Mandy Moore (la chanteuse) et Shane West (le jeune docteur dans Urgences). Dans le film, la belle et jeune fille du pasteur, chanteuse, au hasard comme par hasard, interprète, dans une pièce de théatre, une magnifique chanson, Only Hope. Cette chanson est reprise par la suite par Switchfoot, en version acoustico-rock... (Enfin, dans la réalité, je pense que c'est le contraire...) Toujours est il qu'après les avoir entendu, j'ai voulu en découvrir plus, et j'ai été très content d'avoir fait cette démarche. Switchfoot fait parti des perles dont je suis fier d'avoir fait la découverte (j'ai écrit francais là ???)

Cette critique n'a été fait pas autre qu'un membre de Scrubs-fr.net: son site étant; http://schinze-musique.blogspot.com/

Conclusion:
Je n'ai pas grand chose à rajouter, l'album est de qualité, je ne pense pas que vous risquiez grand chose en vous lançant dedans, ah si peut-être d'aimer...



Jack Johnson - In Between Dreams

01. (03:27) Jack Johnson - Better Together
02. (03:32) Jack Johnson - Never Know
03. (03:11) Jack Johnson - Banana Pancakes
04. (03:28) Jack Johnson - Good People
05. (03:09) Jack Johnson - No Other Way
06. (03:03) Jack Johnson - Sitting, Waiting, Wishing
07. (03:16) Jack Johnson - Staple It Together
08. (01:17) Jack Johnson - Situations
09. (03:06) Jack Johnson - Crying Shame
10. (02:25) Jack Johnson - If I Could
11. (03:32) Jack Johnson - Breakdown
12. (01:43) Jack Johnson - Belle
13. (02:24) Jack Johnson - Do You Remember
14. (03:21) Jack Johnson - Constellations

Critique:
Un surfeur qui fait de la musique, mh j'ai un peu tiqué avant de me lancer dedans... Bien sur dès la première écoute, on a une impression de déjà entendu?!? d'où ca vient, peut-être! Enfin quoi qu'il en soit, on accroche dès la première écoute, c'est rare mais plaisant... La musique est posé, d'un style particulier, imposé par une grat-grate plutôt bien maitrisé. Ca chante bien, avec humour quelques-fois, les mélodies sont amusantes, on se prend même à sourir pour quelques passages.
Autant dire que l'album respire la bonne humeur, et lorsque le coup de blouz passe, avec cette album il trépasse!
A travers son album, Jack Johnson nous transporte, nous fait vivre une expérience agréable et tellement reposante, son rythme nous empare et nous fait voyager vers ces lieux que seul lui connait, cet album nous fait passer un vrai bon moment et nous vide la tête, on se sent bien et après tout c'est le plus important !

Conclusion:
Un artiste qui ne se prend pas la tête, et c'est bien sur avec le sourir puisque j'écoute l'album en ce moment que je vous le conseil, sans attendre... Mauvaise surprise n'est pas possible !
Un martien dans une musicosphère trop mercantile ! Ca fait du bien, de reposer ses oreilles, il aura presque pu me faire oublier mon Joshua Radin...



21 grammes (21 grams)

Synopsis:
On dit que nous perdons tous 21 grammes au moment précis de notre mort...
Le poids de cinq pièces de monnaie.
Le poids d'une barre de chocolat.
Le poids d'un colibri.
21 grammes.
Est-ce le poids de notre âme ?
Est-ce le poids de la vie ?

Paul attend une transplantation cardiaque. Cristina, ex-junkie, est mère de deux petites filles. Jack sort de prison et redécouvre la foi. A cause d'un accident, ils vont s'affronter, se haïr... et s'aimer.

Critique:
Une film d'une rare qualité. Les espagnols surprenent par leur façon de filmer que ce soit Aménabar ou ici González Inárritu, le cinéma qui en ressort est de toute bowwwté. Filmé un peu à l'image d'un memento, on est d'abord mis sur la touche, on reste éloigner ne comprennant pas trop ce qui nous arrive puis très vite on est emporté par le flot, emporté par les acteurs. Le film réunit un casting digne d'un Ocean Eleven, on peut ainsi voir Sean Penn, Benicio Del Toro et Naomi Watts tous trois au sommet de leur art. On a du mal à imaginer le réalisation autrement, elle est surprenante, je n'ai jamais du voir une telle réalisation, une particularité interessante, c'est que la caméra ne va jamais à l'acteur, mais l'acteur va à la caméra, et ce qui fait un peu un sentiment d'impuissance, enfin tout ce que subissent les protagonistes...

Conclusion:
Ce puzzle énigmatique se constitue devant nos yeux impuissants, mais ébaillis par tant de talents de d'humilité. On nous lache sur une petite refléxion philisophique non obsolète, qui saura prolongé la réfléxion de nos petits méninges qui auront déjà bien bossé durant les 2h du film...
Un seul regret: avoir attendu si longtemps pour me lancer dedans!



Inside Man - l'homme de l'interieur

Synopsis:
Ce devait être le hold-up parfait, le chef-d'oeuvre d'un génie du crime. Le décor : une grande banque de Manhattan. Les protagonistes : un commando masqué, cagoulé, lunetté et des dizaines d'otages affolés, contraints de revêtir la même combinaison passe-partout que les braqueurs. L'enjeu : la salle des coffres et ses trésors ? Ou un vieux secret dont seuls deux personnes connaissent l'importance. Aujourd'hui, confiné dans une cellule, le cerveau de la bande s'explique. Mais attention, chaque mot compte, et aucun indice ne vous sera livré au hasard. Prêts ? Ce matin-là, donc, quatre peintres en batiment franchissaient le seuil de la Manhattan Trust Bank...

Critique:
Spike Lee réussit, et celà dès le début, avec une entrée atypique qui met plus ou moins mal à l'aise tout en tenant en joug. Je dirais tout comme les services de police on est manipulé. On le compare volontier au très bon Usual Suspect mais, dans celui-ci on sait que l'on est manipulé il n'y a pas de grosse surprise à la fin, on s'y attend plus ou moins sans vraiment savoir ce qui nous attend.
Mais le film rassemble tous les ingrédients pour nous tenir bien éveiller durant les 2h10 personnellement je le comparerais plus à un Guy Richie qu'au chef d'oeuvre de Bryan Singer. Aussi bien dans sa façon de filmer que dans le scénario. On aprécie les histoires parallèles, l'immoralité ;), et c'est sans compté sur des acteurs fabuleux. Certains que Owen Clive tient son rôle de Gangster à merveille mais on est plus étonné de voir Jodie Foster en femme influente, et très sur d'elle.
Le tout est bien sur relevé avec une touche d'humour, et avec un happy end, où le méchant se retrouve gentil comme l'aime les bons vieux américains.

Conclusion:
Une des surprises de cette année, on passe un bon moment, en n'arrêtant pas de le comparer à d'autres films et c'est surment ces comparaisons qui lui feront défauts... Ils est bons, même très bons mais pas à la hauteur de sa comparaison! Dommage parceque le scénario est en bétons, et les acteurs aussi...



Essayons !

Je sais pas du tout si ça marche, mais bon je vais tout de même tenter peu-être que ca m'amènera encore plus de visiteurs...

Booste le trafic de ton blog avec BoosterBlog.com !



Un blog ! une vie :) !

La blogosphère est extraordinairement grande et de très mauvaise qualité. C'est l'affirmation que personne ne peut demantir, les blogs de qualités sont très rares et lorsque l'on en trouve un, on se doit de le dire tout de même ;) ! surtout lorsque le propriétaire est une connaissance IRL (in real life). Oui vous savez il fait partie de ma classe de latin (genre l'autre comment y se la joue, genre je fais du latin)...
Enfin bon, en ce qui concerne le blog lors de votre première visite vous allez me rire au nez, le design est sans plus, c'est un blog proposé par un site etc etc...
Il faut dire que le dotclear est assez ésothérique mais passons celà. On peut aussi dire que le blog est très mal agencé, en effet il a préféré organiser ses posts de façon chronologique c'est à dire à l'inverse d'ici, avec en premier les posts qui ont 2 ans...

Passons tout de même au avantage, bien plus qu'un blog, c'est une véritable BASE DE DONNEE des photos de Keira Knightley, et de Natalie Portman. Voilà je pense que c'est le gros avantage de ce blog que l'on peut considérer comme amateur; mais on y trouve un bon état d'esprit, et des mises à jour plus que fréquentes...

http://abcdef.bloxode.com



< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 >


Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap