Memories - Le film !

Synopsis:
Un jeune homme se réveille à l'hôpital sans aucun souvenir de ses deux dernières années. Soupçonné d'un meurtre et impliqué dans un accident l'ayant conduit dans cet établissement, il est assailli de visions pouvant représenter son passé. Sa mémoire lui revient ainsi peu à peu par fragments... mais pas forcément dans le bon ordre. Il doit reconstituer son passé pour prouver son innocence. Mais l'est-il réellement ?

Critique:
Vous avez aimé The Butterfly Effect, ou encore plus aimé Memento? C'est surment un film pour vous, même si celui-là souffre un peu d'un scénario bancal au comparer des deux précédents.
Disons qu'il rassemble un peu les deux principes, en nous brouillant autant que le protagoniste à l'image d'un Memento et c'est une histoire d'interaction avec le passé et le futur comme L'effet Papillon.
C'est difficile de dire du mal d'un film assez efficace comme celui-là mais en même temps je ne vois pas de quoi l'encencé. Donc je dirais simplement que c'est un film sympatoche à voir :)

Conclusion:
Alors en mini résumé, il faut avouer que le film ne permet pas de s'ennuyer, on ressort assez étonné, mais disons que la réalisation est trop expressive, pas assez sobre, d'autant que le film souffre d'un defaut d'explication. Mais tout ca n'empêche pas au film d'être divertissant et interessant.
Bien entendu il faudrait préféré un très bon Memento dans le même genre.



Aeon Flux le film.

Synopsis:
Dans un XXVème siècle apocalyptique, une maladie a rayé la quasi-totalité de la population mondiale, à l'exception d'une ville fortifiée, Bregna, dirigée par une assemblée de scientifiques. Un groupe de rebelle vivant sous terre, les Monican, emmené par The Handler envoie leur meilleur élément, Aeon Flux pour assassiner l'un des plus hauts dirigeants du pouvoir en place.

Critique:
Bon scienfiction est un genre que j'aprécie tout particulièrement parcequ'il permet d'offrir au spectateur une vision du futur plaisante ou non. Dans ce film dès le début on sait de quoi ça va parler: sauver l'humanité... Pathétique? assez d'autant plus que le scénariste a voulu être pseudo philosophique en offrant une "réflexion" sur la cité idéale? sur la relative vérité?
Autrement dit le scénario ne tient pas debout, bien qu'à la fin tout s'éclairsit et toutes les philosophies des différents penseur y passent. Une note spéciale pour une réflexion superflux ou non sur le clonage.
Mais outre ces méchancetés face au film tout de même il faut avouer que les scènes de combats sont véritablement entrainante et même si le scénar pu du cul, on ne s'ennuit pas. D'autant plus que l'actrice (Charlize Theron) permet de tenir en allène le tout :) !

Screens:
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Conclusion:
Ouuuu que c'est dure de ce farcir une aprèm sur l'ordi entre des séries et des films... Mais bon celui-ci extrement proche d'Equilibrium ne permet le visionage que si l'on souhaite se divertir ou regarder une fille se trémousser pour sauver l'humanité :) !



Girls and Sex 2

Critique:
Voila ce qui sort quand des allemands essayent de nous pondre un teenmovie à l'europeenne et comble du comble, le scénario est centré sur des filles. Enfin bon, le premier était minable je n'avais même pas pu le finir et le deuxième tiendrait la route, mais comme un film allemand de surcroit un teen movie. C'est dur la vie de branleur parceque sur les 3 films que j'ai vu seulement un en vallait la peine, et celui-ci bien que rafraichissant ne m'apporte rien et encore moins ne m'interesse.

Screen:
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Conclusion:
Film peu interessant comme on peut s'en douter rien qu'avec le titre et la provenance du film :) ! Mais disons que si vous êtes une fille d'âge moyen (15-25ans) et que vous êtes encore une gamine (donc entre 15-24ans) le film vous plaira problablement !



Les bronzés trois !

Synopsis:
En 1978, Popeye, Gigi, Jérôme, Bernard, Nathalie et Jean-Claude faisaient connaissance en Côte d'Ivoire dans un club de vacances. Amours, coquillages et crustacés. Un an plus tard, retrouvailles du groupe d'amis à Val d'Isère. Tire-fesses, fartage et pistes verglacées. Après le Club Med et le ski, ils n'ont cessé de se voir, de se perdre de vue, de se retrouver, de se reperdre, de se revoir pour des semaines de vacances volées à une vie civile assommante. Depuis quelques années, ils se retrouvent chaque été, pour une semaine, au Prunus Resort, hôtel de luxe et de bord de mer, dont Popeye s'occupe plus ou moins bien en tant que gérant, et qui appartient à sa femme, Graziella Lespinasse, héritière d'une des plus grosses fortunes italiennes. Que sont devenus les Bronzés 27 ans après ? Réponse hâtive : les mêmes, en pire.

Critique:
Je m'étais juré de ne pas aller le voir au cinéma et j'ai bel et bien respecté mon autopromesse :) ! Et c'est sans aucunes honte que j'annonce que je n'ai pas payé pour voir ce film, alors que quelques fois j'ai un certaine amertume après moi pour la simple raison que je n'ai pas fait marcher ce qui m'interesse le plus en ce moment: la physiques, eh nan le cinéma, mais pour le coup je ne regrète pas.
Quoi que! je m'attendais vraiment à pire, car loin de m'être ennuyé je me suis amusé même. Je me suis même surpris à sourrir et rire! AHH nan c'était que je me rappelais un gags de "War at Home" > nouvelle série dont un post devrait pas tarder :) !
Mais pwa la réalisation est banal, le scénario tourne en rond, les acteurs sont grotesques quelques fois, la musique far du film est plus que stressante...

Screen:
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Conclusion
Il en résulte quoi? et bien une banale comédie qui a fait des records d'audience au cinéma alors que cette année a été tellement plus riche au niveau des comédie, que ce soit The Squid and The Whale magnifique, ou même In her Shoes les spectateurs on préféré surpayer des acteurs qui ont abusé de leur célébrité et de leur ancien succes pour gagner encore plus et décrédibiliser encore plus le cinéma.
Mais bon j'ai vu bien pire au niveau des comédies tout de même, parceque quelques scènes restent souriable...



De l'ombre à la lumière

Synopsis:
Autrefois boxeur prometteur, Jim Braddock s'est vu contraint d'abandonner la compétition après une série de défaites. Alors que l'Amérique sombre dans la Grande Dépression, Jim accepte n'importe quel petit boulot pour faire vivre sa femme Mae et leurs enfants. Il n'abandonne pourtant pas l'espoir de remonter un jour sur le ring. Grâce à une annulation de dernière minute, Jim est appelé à combattre le deuxième challenger mondial, et à la stupéfaction générale, il gagne au troisième round. Malgré son poids inférieur à celui de ses adversaires et des blessures répétées aux mains, il accumule les victoires. Portant les espoirs et les rêves des plus démunis, celui que l'on surnomme désormais "Cinderella Man" s'apprête à affronter Max Baer, le redoutable champion du monde qui a déjà tué deux hommes en combat...

Critique:
Le couple Ron Howard/Russel Crowe réussit assez bien, après avoir tappé un grand coup avec un homme d'exception, Russel reprend un peu le même rôle, un peu surhumain, avec de l'humour mais ayant un petit point faible. Mais bon à par cette grosse ressemblance, c'est bel et bien un nouveau film que nous propose Ron Howard, il est même très bon. Entrainant, on ne s'ennuit pas même si on aurait le temps pendant les 2h13 du film, mais le movie de Ron Howard ne vous laisse pas le choix entre des phases d'actions et d'autre de pathos. Le seul problème en ce qui me concerne c'est que l'américanisation du pathos, de la peur de mourrir, de la pauvreté, ça n'a pas du tout fonctionné moi !
Mais disons que un des gros interet de ce film réside surment dans le début où on l'on montre les difficultés et la chutte du rêve américain dans les année 30's avec la "Great Depression".

Screen:

Conclusion:
Fort du couple qui marche j'attendais plus que ça d'un Ron Howard et d'un Russel Crowe qui est cependant sans failles, et parfait dans son rôle. Mais attention on est tout de même devant un sacrement bon film qui vaut le coup d'être regardé surtout si vous êtes touchés par les émotions hollywoodiennes... Aller pour de ce qui est des superhéros j'attends SpiderMan 3 avec Tophey Grace :)



Ptite vidéo sympatoche troute pleine ! Attention forbidden less to 16years.

Merci à n0unours pour la vidéo.
Voila une vidéo que c'est pas des amateurs qui l'ont fait, ou alors des amateurs professionnels... Mais enfin quoi qu'il en soit je la trouve sacrement réalise et avec une chute pas mal du tout...

Attention cette vidéo peut heurter la sensibilité de personne sensible...



< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 >


Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap