Syriana !

Synopsis:
L'héritier du trône d'un émirat arabe, le Prince Nasir, réformiste et progressiste, décide d'accorder les droits de forage de gaz naturel à une compagnie chinoise, au détriment du géant texan Connex Oil. Connex rachète alors la petite compagnie Killen, une fusion qui attire l'attention du Ministère de la Justice à Washington. Benett Holiday, ambitieux avocat du cabinet Sloan Whiting, veille au bon déroulement de cette opération douteuse. Bob Barnes, vétéran de la CIA qui se préparait à "pantoufler", se voit proposer une dernière mission : éliminer le prince Nasir. Bryan Woodman, expert en ressources énergétiques, se rend à un gala organisé par le Prince Nasir. Son jeune fils meurt accidentellement lors de cette soirée. Ces événements auront une incidence directe sur la vie d'un jeune ouvrier pakistanais de la Connex.

Critique:
Un scénario d'une rare intelligence qui ose prendre comme sujet, le pétrôle, et le fanatisme religieux, alors que celui-ci est au coeur des tensions à la suite d'une caricature maladroite de mahomet, mais faut l'avouer rien de méchant, et surtout faut arrêter de se sentir viser et martyr c'est comme ça que démarre le fanatisme. Enfin fermons la parenthèse, et continuons la critique du film Syriana avec le classieux Georges Clooney, qui même avec des kilos en plus arrive très bien à tenir le haut de l'affiche :) !
Bon voila, très proche de lord of war, mais pourtant il a ce petit truc qui le fait passer devant lui, il est contestataire, et ose tenir tête à la politique de Bush. Outre cela, le film ose aussi une présentation astucieuse du fanatisme, alors qu'il est inséré dans l'histoire passionnante, on remarque nettement le pourquoi du fanatisme, celui d'une ignorance et d'une exploitation du desespoir.
Le casting quand à lui est sans faille, les émirs sont bien joués, Matt Damon est au mieux de sa forme, en osant même se recomporter comme dans Will Hunting avec un monologue convaincant et énergique, mais malheureusement ma petite Amanda Peet est presque inéxistante :(; qu'elle désarroit, heureusement que le film a pu me faire oublier le fait qu'elle soit inutile :( ! Espérons maintenant que dans Fast Track elle soit BEAUCOUP plus omniprésente et plus en forme :) !

Ce plaçant en deuxième place de mon classement des films de la nouvelle année, Syriana devient incontournable et prend la mention: A VOIR !
Ca première place est dût au fait que l'on ne puisse pas plus voir la jolie Amanda Peet annoncée tout de même sur l'affiche :( !



Rachael Yamagata - Happenstance

1. Be Be Your Love
2. Letter Read
3. Worn Me Down
4. Paper Doll
5. I'Ll Find A Way
6. 1963
7. Under My Skin
8. Meet Me By The Water
9. Even So
10. I Want You
11. Reason Why
12. Moment'S With Oliver
13. Quiet

Bon tout d'abord posons le contexte, me voila dans une rage de trouver de nouveau artiste grâce au myspace, je tombe ainsi sur bon nombre d'artiste talentueux, exceptionnel quelques fois, mais trop peux ont sorti un cd, seulement Rachael Yamagata elle l'avait fait :) !
Je m'empresse (comme un citron) de me le procurer et je le ballance sur mon iPod ! et direction station de ski...

Reconstitution terminée :) ! je vais donc critiquer vivement et enjouement le cd de toute bowtée !
Premièrement il y a les tubs, ils sont aux nombres de 4, Worn me Down, I'll find a way, Reason Why, et Be Be your Love... Ces 4 chansons sont les plus aboutis, les plus entrenantes, les plus emprunts à faire découvrir l'album, on a l'impression de connaitre la chanson avant même la fin de celle-ci. Mais je dois avouer que c'est celle qui on le moins de charmes, celle qui serait le plus mercantile, mais il en faut...
A côté de ceux-là, on a les plus bow titres de l'album et surtout une variété et des genres de musique totalement différent, étonnant de trouver autant de genre dans un seul cd. D'abord on peut voir que Rachael Yamagata, aime profondement la vieille musique, vous savez celle des années 30, avec la trompette, le saxophone et une voix tramblottante, c'est ce que l'on ressent dans I want You !
Ensuite il y a je dirais une volonté de mettre en avant sa voix gracieuse, ainsi elle n'hésite pas à couper tous les instruments pendant les refrains notament pour Letter Read, surment mon titre favoris... Mais lorsque la voix s'entremelle avec les instruments c'est toujours avec brillaux...
Une track que j'affectionne tout particulièrement c'est 1963, imaginez la chanter en refrain "I feel like i'm loving you in nineteen sixty-three...", jtrouve ça assez osé de prolonger la mélodie sans reprendre son inspiration et finir par une date. Enfin wow...

Une des choses qui fait que l'on doit l'admirer c'est surment que c'est elle qui compose et écrit ses titres. Même si l'écriture n'est pas énorme "If you ask me to stay, do not ask me to stay, because i will not stay", en rap, c'est marrant mais maladroit. Par contre la composition est BRILLANTISSIME, MAGESTUEUSE... Entremellant le piano, trompette, violon, tout ca dans un melodieux sons, c'est du génie...

Malheuresement l'album n'est pas parfait, et l'adjectif qui peut revenir quelques-fois c'est maladroit. Mais attention on est tout de même en présence d'une artiste qui rentre dans mon top 5 :) ! Je la comparerais presque à Imogen Heap, et j'espère que son deuxième album touchera la perfection comme Speak for Yourself. Bien que celui-ci en soit très proche ! A CE PROCURER !



il me rappelle un peu celui de Jennifer Terran, de Fiona Apple ou de Tori Amos.. Fin, intelligent.. profond.. sincère.. mais en plus varié encore, parfois rock, pop, jazzy.. d'autres fois d'une intimité et d'une douceur si profondes que ca risque bien de vous clouer le bec tiens... :-)
Cette petite là c'est une Artiste, une vraie, bourrée de promesses et d'avenir.. impossible d'en douter ne serait ce qu'une seconde.. Ne manquez surtout pas mais alors surtout pas de découvrir et surtout d'acheter son album "happenstance"... vous ne le regretterez pas.

Rachael Yamagata



Roger Dodger!

ROGER DODGER

Critique:
J'ai bien conscience que vous ne téléchargerez jamais un film avec un nom pareil, et que vous ne connaissez pas, c'est bien là le problème. Les gens ont peur de découvrir de nouvelles choses, que ce soit pour la musique, pour les films, mais tout simplement pour le relationnel. Et bien c'est bien là que touche en plein dans le mille le film, en effet il relate la rencontre entre un oncle et son neuveu de 16ans qui souhaite perdre sa virginité. Scénario plutôt banal qui pourrait être celui d'un teen movie mais loin de là, on est certes dans une comédie mais je dirais qui parle FRANCHEMENT de sexe. Simple, mais à la fois efficace, le film réunit tout les ingrédient du succes avec un casting respectable, puisque le héro est assez attachant, et l'oncle surplombe son rôle du casanova qui vieillit...
J'ai adoré surtout la fin, qui est assez symbolique et plutôt bien trouver avec un touche d'humour indispensable pour une bonne fin :) !

En tout cas, on ne reste pas sur sa faim et on ressord satisfait et le sourir au lèvre!



Post Musical...

Voila il fallait un petit post musical, je m'explique je viens de checker (vérifier :)) les "myspace" de mes artistes, et je pèse mon mot "artistes", des vrais !
J'ai nommé tout simplement la plus que talentueuse Imogen Heap, Joshua Radin, Cary Brothers et les ptits nouveaux: Schuyler Fisk Rachael Yamagata Priscilla Hartranft

Procédons donc par paragraphe. Ra quelle exitation, entre Imogen et Joshua, ra :) !

Imogen Heap:


Sur son site, elle annonce fierement l'arrivée de son nouvelle album d'ici peu... Enfin je l'espère, s'il s'avère aussi bien que le premier c'est décidé je crée un site pour les fans françaises. Quoi qu'il en soit, outre nous annoncer de belles choses, imogen heap ne chôme pas, après avoir signé un petit titre pour la bo de narnia, la voila revenu avec Cumulus uniquement instrumentale, j'avoue qu'il manque un petit quelque chose à cette chanson, hum peut-être sa voix?
Voila hum site officiel: http://www.imogenheap.com/

Joshua Radin:


Quant à lui, un de mes préférés, EXTRAORDINAIRE... Il vient de releaser un nouveau TUBE sur son myspace intitulé: The fear you won't... Alors là attention MAGNIFISSANTE (accents anglais), tout simplement de l'art, j'adore la touche féminine derrière. Je n'ai qu'une chose à dire: courrez sur son myspace et écouter-la.
Pour ceux qui ne serait pas au courant de la qualité de ses chansons, il vous faut vous les procurer sur itunes.
Très de compliments élogieux, il faut tout simplement que vous l'écoutiez et vous serez comme moi.
A oui au faite, j'ai récuperé ma première place des recherches sur google :) !

Cary Brothers


Vous devez surment connaitre Blue Eyes qui se trouve dans la Bo de Garden State du très fort Zach Braff. J'ai pas grand chose à dire du fait qu'il est assez connu tout de même... En tout cas très bonne musique surtout Blue Eyes :)

Schuyler Fisk


Schuyler Fisk ra avec un nom aussi moche, elle ne pouvait que faire de la très bonne musique. Et ouloooo que non, prévision assez mauvaise. Oui ce n'est pas de la bonne musique, mais c'est MAGIQUE je la placerai peut-être pas au même niveau que Joshua Radin ou Imogen mais pour le moment avec que quelques écoute je dois avouer que je suis amoureux. Musique très Folk comme je l'aime, vraiment surprenant qu'une chanteuse aussi talentueuse ne me soit pas parvenu au oreille plus vite, je regrète les heures que j'ai passé sans musique aux oreilles ou avec de la merde mercantile. Raa j'ai retrouvé une nouvelle star à admirer, elle rejoind le cercle très fermé de mes chanteurs préférés à coté d'Imogen, Joshua, Gavin DeGraw, Emery, Our Lady Peace... Enfin magnifique à écouter...
Ouille ouille ouillle, je viens de découvrir qu'elle était actrice et attention elle a joué dans le très bon Orange County, elle a du goût, et mignone de surcroit!

Rachael Yamagata


C'est avec une de ces voix très douce que l'on est emporté au grès du vent par ces chansons à la fois entrainante, mais aussi très molassone pour les mélancoliques. Pour ceux qui ne la connaitrait pas, elle a eu une place dans la BO de Charmed et du très étonnant elizabethtown ...
J'oserais dire qu'il faut l'écouter au moins une fois dans sa vie, mais je vous laisse pwa! COUREZ sur son myspace.

Priscilla Hartranft


Mignonnette comme tout, Priscilla à ne surtout pas confondre avec Priscillia, a un énorme point fort sur son curiculum vitae: elle a colaboré avec Joshua Radin.
En effet elle a eu la chance de chanter à ces cotés dans deux de ses chansons, et il faut l'avouer c'est sa voix qui à rempli de charmes chacunes des deux chansons.



On est en face d'une génération de chanteur mélancolique, c'est pas du rock, c'est pas trop de la pop, c'est leur style...
Tous attachant, tous talentueux, tous INRECONNU, pour moi c'est inadmissible, mais c'est ce qui fait que je les aime, donc surtout ne les écouter pas...

Une autre chose, il faut savoir que les trois premiers sont très proche entre eux, à savoir que Joshua et Cary Brothers sont les meilleurs potes du monde. Raaaaa le talent se rassemble... J'allais oublier, les trois sont aussi proches de Zach Braff, raa qu'est ce que je disais? le talent rassemble...



K-Pax


Synopsis:
Un jour, un homme surgit de nulle part dans la gare centrale de New York. L'air avenant, les yeux dissimulés derrière d'épaisses lunettes noires, cet inconnu prétend être originaire d'une planète lointaine : K-Pax. Sourire aux lèvres, il se laisse embarquer sans résistance par la police, qui le conduit à la clinique psychiatrique de Manhattan. Le docteur Mark Powell, directeur de l'établissement, est un habitué des cas de dédoublement de personnalité. Mais le patient Prot l'intrigue et il veut en savoir davantage sur cet homme aux affirmations loufoques. Ce dernier s'accroche obstinément à son délire et brosse à qui veut l'entendre un tableau idyllique de K-Pax, ses moeurs pacifiques et son haut niveau culturel. Au fur et à mesure de ses entretiens, le docteur Powell en vient à se demander s'il n'y aurait pas un fond de vérité dans ses histoires d'extraterrestres.

Critique:
Surprenant dès le début, la façon de jouer de Spacey est toute particulière, étonne au début, mais on est ravis par la suite.
C'est quoi ce scénario de merde? ça c'est la question que l'on se pose obligatoirement ! attention un homme qui vient d'une planète plus évoluer?!? ouloloo
Mais qu'il m'en tienne, loin de là, le film par la suite révèle tout son potentiel. Premièrement, il est EXTREMEMENT convainquant. Toutes les questions existencielles y passe, comment vous êtes venus, pourquoi n'avez vous pas une autre forme, pourquoi vous n'avez pas de système politique et judicière chez vous?
Enfin magnifique, le jeux de question réponses dure pas loin d'une bonne demi-heure, mais alors on se régale, qu'elle argumentation parfaite, des exemples partouts...
Outre ce côté qui ma irrisitablement plu, le reste du film tient la route; mais je l'avoue peu paraître un peu ennuyeux sur la fin.

Screens:


Beau conte de fée, enfin d'extraterrestre mais à voir je pense pour la perfection de Kevin Spacey dans son rôle...



Happy Tree Friends...

Certes, le site est ultra-connu, mais je n'avais jamais eu l'honneur de me procurer quelques épisodes de cette série :) !
Très gors, mais alors qu'est ce que c'est jouissif à regarder :) !




< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 >


Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap