Perfect Score (Chris Evans, Scarlett Johansson)

Encore un  teen movie? En effet, j'essaye de visionner un maximum de ces films pour adolescents pour en faire un article qui regrouperait toutes les particularités.
J'en profite aussi en passant, pour me demander si être influent dans le monde du bloggin c'est pas faire du micro-bloggin?
En ce qui concerne le film, il soulève le lourd problème du SAT (concours pour accéder à ce tant rêver college) qui est indispensable... Un concours commun qui a pour but de créer des individualités? paradoxe? Enfin quoiqu'il en soit, on retrouve Chris Evans et Scarlett Johansson (et d'autres inconnus) dans une mission à la Ocean Eleven afin de récupérer les réponses de ce satané examen.
Loin de possèder des injures à chaques répliques, ce teen movie se range du côté d'un Breakfast Club avec la réunification de stéréotypes opposés pour une seule et même cause. Rythmé, la réalisation n'est pas stessante, il n'y a pas de fausses notes, mais c'est un peu trop impersonnel mais on s'en contente surtout lorsque le personnage joué par la coqueluche de Woody Allen affirme qu'elle souhaite devenir: "porno star" (si seulement, si seulement)...

Sans plus, sans moins, c'est un film qui se déroule sans provoquer de chocs, sans provoquer trop de réfléxion, sans provoquer de mauvaises pensées, juste un divertissement.



Pinback - Autumn of The Seraphs (2007, mp3)

Devenu très vite un de mes groupes de prédilections, Pinback vient tout juste de sortir son tout nouvel album Autumn of The Seraphs.
Le style est toujours le même, le duo multi-instrumentaliste issu de San Diego from California produit une nouvelle fois de la pop/rock avec cette pointe d'électro.
Mais c'est surtout dans cette composition assez grandiloquente, et virvoltante que la musique de Pinback prend toute son ampleur. Mais cette fois, Zach Smith et Rob Crow n'ont pas réitéré la création d'un messie comme This is a Pinback CD ou le brillantissime Summer in Abaddon.
Déçu me direz-vous? un peu je dois l'avouer, mais ce n'est pas parce que le duo a perdu de son talent, de son ingénieusité, c'est juste que le CD manque cruellementt de tube, vous savez ces titres qui restent dans l'esprit toute la journée durant. Alors, ce Autumn of The Seraphs est un recueil de bon titre qui resteront dans ma discographie mais disons qu'après le claque des premiers albums j'attends beaucoup de ce ènième opus.

Certainement trop sombre pour mon état d'esprit actuel, je n'ai malheureusement pas accroché à l'ambiance plus rock qu'a opté le groupe californien. Dommage :(.

LIENS:
Site Officiel: http://www.pinback.com/
MySpace: http://www.myspace.com/pinback
Acheter: Amazon

MP3:
Good To Sea (un peu l'ovni de l'album, on retrouve leur ancienne pop savoureusement fluide)
Bouquet


PS: l'album sortira le 10 Septembre 2007.
PS2: (non pas la console) mon dieu! si vous n'avez pas cherché à écouter Billie the Vision & The Dancers et leur I was so Unpopular... et bien vous n'avez rien à faire ici. Offert gratuitement et légalement sur internet, je commence décidément à croire que ce ne sont que les meilleurs groupes qui optent pour cette solution intelligente. Et puis Summercat... Je veux que vous écoutiez l'album ! (moi je m'occupe déjà des suivants)



Generation rebelle - Quand Richard Linklater s'attaque au Teenmovie

Richard Linklater (un de mes réalisateurs préférés) possède une filmographie qui ferait rêver tout bon réalisateur. Maitre du cinéma indépendant, il ne s'attaque qu'au projet dont il est le scénariste/réalisateur, et en 1993 il choisit les années 70's et le 'college' comme nouveau sujet pour son film.
J'aime l'esthétique vestimentaire, l'état d'esprit, et la musique de ses années, de plus j'adore la mise en scène de l'américain, et par dessus tout j'apprécie grandement les teenmovies alors la sauce à forcément pris. Derrière une façade évidemment simpliste, dépeint d'herbe, de bière et de fin d'année synonyme de bizoutage, de beuveries, et de sexe Richard Linklater n'oublie pas quel grand penseur il est, et dans un environnement pourtant non propice à toute réflexion, le génie du dialogue va nous faire subir son point de vue.
Intelligent comme il est, il sait très bien que ces échanges vocales cruellement vrais, et perspicacse ne sonneraient pas juste dans la bouche de n'importe quel étudiant. Donc de façon amusante, il crée ce groupe de "geek" avec lesquels ils se permet toutes les folies orales, en distillant à tour de bras ses coups de gueules, sa philosophie sur le monde des années 70's, sur la drogue, sur ce cruel 'college' américain qui forge les esprits soit vers une sociabilité, une réussite, soit vers la création de névroses, de refermement sur soi...

Réflexion amusée sur le bizoutage, sur ce monde des années 70's, en passant sur l'idée reçu "des plus belles années de la vie", Richard Linklater est efficace dans sa démonstration et s'appuie sur des acteurs inexpérimentés qui pourtant, s'en sortent avec brio. J'aime, je recommende, j'impose... Highly Recommended.

  



Jaymay - Celle qui me réveilla (Highly Recommended)



New-Yorkaise, mais actuellement à Londres, Jaymay de part son style atypique se produit un peu partout en relachant sa musique qui se range du côté de l'anti-folk.
Ce matin j'ai eu la chance de l'avoir dans mes oreilles au réveil et, ce côté dream-folk m'a tout de suite séduit, tout comme l'extravagance de sa composition.
Légère, intime, rêveuse, c'est à travers la musique que cette folle de la guitare nous ballade dans son univers New-Yorkais teinté de jolies notes de musiques.

Auteure d'un EP, j'ai eu une telle facilité à rentrer dedans que je prie le seigneur de bien vouloir lui donner la chance d'enregistrée un album. Il faut dire que je suis totalement fanatique du style mélancolique, noslagique et ici Jaymay me fait plus que plaisir.

Je ne peux malheureusement pas vous en dire d'avantage sur cette figure qui porte si bien les lunettes.

Je ne vous laisserais jamais sans une sélection de mp3 et je vous conseille plus que fortement Sea Green, See Blue.

 MP3:
Sea Green, See Blue
Gray or Blue
Letter
One Day Loneliness (live donc qualité bof)


C'est dommage qu'elle ne donne signe de vie, car sinon ça aurait très bien pu devenir une figure omniprésente ici un peu à la Schuyler Fisk, c'est mon gros coup de coeur !



Interview: The Affair


the affair


Pour ceux qui ne connaitraient pas le groupe, faites donc un tour vers ma critique de leur album: The Affair - Yes Yes To You.
Tout simplement, j'aime beaucoup ce groupe aux rythmes survoltés, avec cette voix si particulière des années 80's, et je m'étais dit qu'il serait intéressant de pouvoir contacter le groupe pour quelques questions à propos de leur musique... J'ai reçu très vite une réponse positive et le groupe m'a renvoyé l'interview en répondant de façon complète.

Je n'ai pas traduit l'interview parce qu'elle est plutôt longue, et je suppose que presque tout le monde est capable de comprendre... Si vous souhaitez la traduire, c'est bien évidemment avec plaisir que je l'accepterais.
De plus, Tyleur manageur m'a gentillement demandé: "Also, any contacts you may have in France which could be helpful in getting the band over to France/Europe or anything else that can help spread the word of the Affair is always appreciated." Il s'agit donc d'un appel à vous...

  > Lire la suite



Joshua Radin - Live Session

Pour ceux qui ne connaitrait pas Joshua Radin, je me devais de leur offrir ce post.
Je me plais à dire que c'est lui et son First between 3rd and 4th qui m'a donné cette passion pour le folk/indie et tout simplement pour la musique que j'écoute en ce moment.
Donc pour infos, la rouquine qui dort sur son épaule: c'est Schuyler Fisk elle aussi figure récurrente du blog. Ces deux zigotos (si je puis m'abuser) se sont offert le luxe d'un Winter Tour et depuis ils sont inséparables.
Alliance parfaite entre une douce voix et la guitare d'un grand rêveur au mélodie douteusement enivrantes.
Tout ça pour arriver à ce Live Session qui d'après ce que j'ai appris, a été réalisé chez nos voisins les Allemands qui d'abord Joshua lui même seraient très très accueillants. Enfin quoiqu'il en soit, impossible de me procurer ce Live qui est annoncé comme une exclusivité d'iTunes sauf qu'il n'ai pas présent dans le store (apple, apple, apple...)

Je trouvais qu'une chose à redire à son We Were Here, c'était qu'il y avait peut-être une trop grosse simplicité dans sa composition (son unique guitare doit se sentir assez seul) et bien justement ce Live Session apporte une dimension supplémentaire et le violon dans The Fear You Won't Fall est WOW ! (j'ai rien trouvé de mieux à dire).
Donc si quelqu'un a ce live de 6 titres ou si quelqu'un sait où l'acheter: merci !

Pour ceux qui douteraient (parce que les sceptiques y'en a de partout) voilà la plus belle collaboration des deux:

Joshua Radin feat. Schuyler Fisk - The Fear You Won't Fall (titre totalement indispensable) version sans les violons bien évidemment j'ai pas le live :'(.



< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 >


Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap