Mesures contre le piratage

Une méthode à l’ancienne.

Pour commencer, la surveillance des réseaux Peer-to-Peer ne sera pas effectuée de n’importe quelle manière. La méthode, telle qu’elle est décrite dans l’arrêté, fait état de deux phases de surveillance. Une première phase dite de “calibrage/ciblage”, qui servira d’abord à repérer les gros consommateurs de Peer-to-Peer et à les différenciers de ceux ayant une plus faible utilisation de ce genre de service. Cette phase durera 24 heures et en sortira trois catégories d’internautes: ceux ayant mis en partage sur un réseau P2P moins de 50 fichiers musicaux recevront un simple message d’avertissement, alertant sur les risques juridiques du piratage.

Pour ceux ayant mis plus de 50 fichiers musicaux à disposition, d’autres sanctions s’appliqueront. Ceux-ci seront surveillés de plus près dans une phase de ciblage avancé, effectuée sur une période de 15 jours. Si au terme de cette période un internaute a mis en partage entre 500 et 1000 fichiers musicaux, il pourra faire l’objet de poursuites devant un juge civil. L’internaute qui aura partagé plus de 1000 fichiers de cette manière s’exposera quant à lui à des poursuites pénales.


Source: Infos-du-net.com

Je tiens déjà à expliquer mon absence prolongée: j'ai eu des semaines difficiles, un TIPE, et une vie sociale :D.
Alors qu'aux Etats-Unis la lutte anti-p2p bat son plein, nous petits français restont plutôt épargner par la pression des maisons de disques. Mais avec l'arrivée de Mr Sarkozy à la tête du gouvernement, et son intention explicite d'éradiquer toutes formes de piratages, nos contrées deviennent de plus en plus dangereux pour les utilisateurs quotidiens des réseaux d'échanges de fichiers.
Comme l'annonce l'article, les internautes ne risquent quelques choses que s'ils partagent des fichiers... Pas très crédible comme solution quand on sait que l'on peut enlever tous les fichiers en partage ! Et il est certains que les plus gros téléchargeurs ne laissent rarement 1000 fichiers musicaux à disposition.
Encore une fois, cette lutte contre le piratage reste peu élaborer ce qui nous laisse (utilisateurs de p2p) encore un peu de répis avant l'arriver de la RIAA en France.



The Innocence Mission - We Walked In Song (2007)

1. "Brotherhood of Man"
2. "Happy Birthday"
3. "Love That Boy"
4. "Into Brooklyn, Early In The Morning"
5. "Lake Shore Drive"
6. "Song For Tom"
7. "Since I Still Tell You My Every Day"
8. "A Wave Is Rolling"
9. "Colors Of The World"
10. "Over The Moon"
11. "My Sisters Return From Ireland"

Coup de coeur de cette année, un peu comme pour Anaïs Mitchell et son très poétique The Brightness c'est avec le sourire, l'esprit divagant que j'écoute avec toujours plus de bonheur ce nouvel album de The Innocence Mission. Le groupe s'est rencontré dans les année 80, et est principalement centré sur un couple de chanteur marié un peu à la manière de The Weepies.
Petite perle comme je vous l'avais sobrement présenté il y a plus d'une semaine, ce modeste We Walked In Song frappe par sa douceur dont la voix de Karen Peris y est pour beaucoup. Le composition est intelligente, le groupe a choisit un style épuré où une basse et une guitare réponde à un tambourin timide et c'est tout ! Bien sûr, ceci n'empêche en rien à la musique de prendre de l'ampleur comme en témoigne certain titre dont Song For Tom ou l'émouvant Since I Still Tell You My Every Day.

Particulier, mais l'album est jouissif à souhait et malgré sa timidité et sa simplicité, We Walked In Song reste un des meilleurs albums de cette année 2007.

Liens:
Site Officiel
MySpace
Achetez l'album< > Lire la suite



Bloc Party - Silent Alarm (ddl)

  • Date: 2005
  • Label: V2
  • Style: Indie Rock
  • Similaire: Arctic Monkeys / Arcade Fire / The Cure / Muse

01. Like Eating Glass
02. Helicopter
03. Positive Tension
04. Banquet
05. Blue Light
06. She’s Hearing Voices
07. This Modern Love
08. Pioneers
09. Price of Gas
10. So Here we Are
11. Luno
12. Plans
13. Compliments

Le groupe composé de 4 jeunes musiciens c'est très vite fait repérer avec deux EPs plutôt réussit et orienté punk/rock.
Ca me rappelle mon début de lycée plus orienté rock/alternatif, ainsi Bloc Party a su plaire le public français avec une guitare bien accordée et certains tubes comme le tourbillonnant Helicopter sans oublier le funky Banquet.
Pas révolutionnaire, ce bon groupe rock indépendant réalise une bonne affaire tout de même avec ce Silent Alarm loin d'être ennuyé grâce à la voix de son chanteur et à sa batterie percutante.

Ces quatres musiciens ont tenté de créer leur propre style sans jamais copier, et bien que l'album sonne plutôt bien grâce à un style inspiré des 80's, les titres plus calmes ne frappent pas. Il faut dire que c'est leur premier album, mais là où Bloc Party échou c'est dans la réalisation d'un côté intimiste qui m'a manqué dans un CD pourtant ingénieux, et rempli de charme.

Liens:
Site Officiel
MySpace
Acheter l'album< > Lire la suite



Les Lois de l'Attraction (Rules of Attraction)

Synopsis:
Au Camden College, l'essentiel de la vie des étudiants ne se déroule pas pendant les cours. Dans cet univers de fêtes et de débauche, Sean Bateman n'a pas usurpé sa réputation de tombeur. Une bonne partie des jeunes filles du campus peuvent en témoigner personnellement.
Paul Denton, lui, affiche au grand jour son homosexualité, mais il a du mal à se trouver des partenaires.
Lauren Hynde, pour sa part, est sublime. Elle n'en abuse pas encore. Elle est trop occupée à chercher sa place dans ce monde libertaire qui obéit tout entier aux lois de l'attraction...

Critique:
Vous savez? plus je regarde ce film et plus je l'aime, et ça fait la 8ème fois...
La première fois, j'ai été étonné, la seconde j'ai apprécié, la troisième j'étais déjà dans cet univers si péssimiste que nous dépeint le réalisateur. Véritable comédie dramatique de la vie universitaire américaine avec ses soirées, mais surtout ces déboires amoureux. Le film a cette façon de nous mener par le bout du nez tout en déroulant le scénario (adapté d'une oeuvre de Bret Easton Ellis) naturellement ce qui nous permet d'atteindre un niveau d'intimité avec les personnages élevés.
Le sujet est traité de manière juste, vrai, et tellement déchirant que la Bande Son ne fait que rajouter un surplus sensoriel magnifique. Principalement dans l'esprit 80's, cette bande originale regorge de petite merveille à la fois légère et pesant, oppressant comme pour coller à ces histoires parallèles pleines de rebondissements.
Rempli d'audace, la réalisation crée une sacrée sensation avec ses effets de styles que l'on peut ressentir comme pompeux, mais pour moi ne font que renforcer cette satire dressant un tableau d'une jeunesse en recherche de réponses aussi bien amoureuses qu'existencielles: "Tu ne connaîtras jamais personne".

Conclusion:
Une grosse recommandation sur ce film donc !
Je prends un grand plaisir à chaque visionnage, et c'est en grande partie pour voir la perversion de l'image gentillet de l'éternel Dawson (James Van Der Beek). Les rires, la réflexion sont réunit dans un film pas si légé qu'il n'y parait !



The Mary Onettes - Lost EP (ddl)

Petit groupe chez Labrador amicalement nommé The Mary Onettes nous a sorti un petit EP courant 2006 et c'est avec intéressement que je m'y suis penché. La biographie du groupe est limitée à la connaissance de son origine: Suédoise. Et je vous confesse un attachement tout particulier à cette contrée et en particulier pour sa musique très 80's. Et ici The Mary Onettes s'inspire fortement des années 80, 90 avec ce côté sombre et pompeux à la The Cure.
Le style reste principalement electro, mais ces suédois ont le dont pour fabriquer les mélodies qui restent dans l'esprit tout au long de la journée, c'est ce qui ce passe lorsqu'on écoute Explosions petite perle dans un ep qui ne respire pas réellement l'innovation. C'est bien là le problème, on a un sentiment de déjà entendu, en effet à par le très étonnant Explosions, les autres titres sont certes appréciables, entrainants, mais pas révolutionnaire.

Pourtant malgré tout, ce Lost reste un bon EP qui maitrise le mixe entre les sons d'aujourd'hui et des 80's tout en créant une ambiance qui lui est propre. Et c'est pour cette raison que j'attends l'album annoncé par l'EP qui sortira cette année et qui je l'espère arrivera à compléter cette univers suédois que je commence à sérieusement apprécié.

Liens:
Site Officiel
MySpace

> Lire la suite



Epic Movie | Sexy Movie

Synopsis:
Pas besoin !

Critique:
Vous vous demandez pourquoi je chronique deux films d'un coup, premièrement parceque je les ai vu à la suite sans rien savoir à leur sujet. Et après réfléxion, j'ai vu que le principe était le même, les acteurs étaient les mêmes, l'histoire est presque la même, et pour finir même réalisateur et scénariste (je ne cite pas les noms).
Alors je suis stupéfait de savoir que l'on accepte de produire deux films totalement identiques à 1 ans d'intervalle, surtout lorsqu'il s'agit de pareil navet !
Pourtant, si on oublie tout ce cafouillage, toute cette supercherie, tout ce coup mercantile, on peut voir un film plutôt marrant. Je vois tout de suite les vieillards, grincheux qui ont allumé ces films, mais n'oublions pas que ce genre de film n'est destiné qu'à un plage très réduite (15-25 ans grand max). Véritable moquerie de la culture ados d'aujourd'hui tous les télé-réalités ou autres émissions MTVesque se voit hériger une parodie. On est loin de la grosse rigolade, mais bon certains passages méritent le sourire.

Conclusion:
Pas déçu pour un clou, ces films n'ont aucunes prétention et c'est bien pour celà qu'on peut les apprécier, c'est un moment de détente absolue qui a su me faire oublier la vie de prépa et c'est bien tout ce que je leurs demandaient...



< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 >


Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap