Matrix.

Synopsis:
Programmeur anonyme dans un service administratif le jour, Thomas Anderson devient Neo la nuit venue. Sous ce pseudonyme, il est l'un des pirates les plus recherchés du cyber-espace. A cheval entre deux mondes, Neo est assailli par d'étranges songes et des messages cryptés provenant d'un certain Morpheus. Celui-ci l'exhorte à aller au-delà des apparences et à trouver la réponse à la question qui hante constamment ses pensées : qu'est-ce que la Matrice ? Nul ne le sait, et aucun homme n'est encore parvenu à en percer les defenses. Mais Morpheus est persuadé que Neo est l'Elu, le libérateur mythique de l'humanité annoncé selon la prophétie. Ensemble, ils se lancent dans une lutte sans retour contre la Matrice et ses terribles agents...

Critique:
On ne le présente plus ce film, d'autant plus qu'il a été promu meilleur film du millénaire, je ne partage pas spécialement ce choix, mais je participe à l'entousiasme qui entoure ce film d'action.
Passons rapidement sur le fait que ce Matrix peut être perçu comme une vulgarisation du mythe de la caverne, j'adhère à ce point de vue, d'autres non, mon niveau de philosophie reste au stade de terminale donc...
Enfin passons, c'est bien en écoutant la belle Priscilla Ahn que je rédige ceci, et c'est difficile alors de traiter de la bande sons qui n'a strictement rien à voir avec ses ballades, on est plus dans l'électro, la hard-rock, normalement les clichés obligent, les "hackers" sont forcéments fans de hard, et d'électro et de boîtes satanistes. Mais outre celà, il faut avouer que la bande sons très rythmé colle assez bien à l'esprit du film, et accompagne fort bien les scènes de combats.
Et c'est bien celà le point fort du film, outre le côté underground et la réfléxion sur la réalité ou tout autre controle de soi, le film est jonché d'incroyables scènes de combats qui sont réalisés avec brillaux et surtout qui procure un sentiment de fluidité et de jouissance à la fin.

Conclusion:
Il est vrai que les suites peuvent être traitées de mauvaises, mais celui-ci est incontestablement un bon film d'action, après à soi de voir si on accroche au côté philosophique du film. Ca faisait fort longtemps que je ne m'étais pas refait une scéance Matrix et bien je pense que dans deux ans je recommencerais car j'ai bien aimé :)



Priscilla Ahn

Cette petite Californienne a totalement conquit mon coeur. Déjà lorsqu'elle avait l'honneur et la chance de partager la vedète avec le grand et non moins beau Joshua Radin, elle me plaisait de part sa voix non chalante, et sa petitesse de puissance, ca me paraissait complètement timide et c'est elle qui donnait le charme de la chanson.
Mais là, je me suis lancé la mission de la supporter car sa musique, son univers est totalement à part entière, c'est un style très virvoltant, très légé. Ainsi avec le titre Lullaby l'insertion du violon s'accorde parfaitement avec sa voix qui reste juste même lorsqu'elle monte dans les tons, et oui elle lache ce côté d'impuissance pour pousser la chansonnette avec une voix plus profonde qui reste très accéssible car on se prend à voler avec ces Lullabys se laissant entrainer par le vent sans penser aux conséquences.
Après il y a l'inévitable Rain, sa voix douce et sensible me plait encore dans un registre qui lui va si bien, les jaloux pourraient dire qu'il n'y a rien d'original ou que toutes les chansons se ressemblent, mais que nenni. Sa composition est certes inspirée de Joshua Radin, mais elle sort du lot avec sa voix, et les leitmotivs qui donnent un charme incomparable à ses chansons.
Lost, est plus jazzy je trouve, elle joue plus avec sa voix avec des fluctuations de tons. Je ne trouve rien d'autre à dire mais c'est comme les 4 chansons que je vous propose, il faut écouter.
Et ensuite vient l'invraisemblable It's Gonna Be Alright, sensationnelle, c'est la chanson qui m'a fait découvrir cette chanteuse de talent. Le coup de foudre fut immédiat, sa façon qu'elle a d'utilisé sa guitare pour mettre en valeur sa douce voix de fille. Elle vise toujours la simplicité avec des rythmes simples récurrents et ceci donne une dimension très intimistes à la plupart de ses chansons et en particulier celle-ci, qui se transforme en une incroyable ballade où n'importe qui peut arriver à ses fins avec une jolie fille :).

Donc je vous offre seulement 4 chansons, c'est à dire celles que je suis arrivé à me procurer, mais j'ai reçu un message de remerciement après l'avoir félicité. Et ce fut un énorme plaisir de recevoir un petit mot, ca donne chaud au coeur et ca me donne vraiment envie d'acheter son CD qui ne tardera pas puisqu'il vera le jour en Septembre. Voilà le post qu'elle m'a laissé, d'une grande simplicité:

thank you! my album should be finished in mid-september. it'll be available on itunes...hope you check it out! it's funny, i'm friends with 1/2 of your top 8! glad we have the same taste. =)

Photos:



Je vous ai laissé admirer sa beauté physique et maintenant tomber amoureux de sa voix avec un pack de 4 chansons: Priscilla Ahn.rar

Laissez-moi un petit commentaire pour que je sache ce que vous en pensez.



The Notwish - Neon Golden

One Step Inside Doesn't Mean You Don't Understand
Pilot
Pick Up The Phone
Thrashing Days
This Room
Solitaire
One With The Freaks
Neon Golden
Off The Rail
Consequence

Critique:
Vieux disque, certes mais très bonne cuvée. En effet en 2002 le groupe allemand The Notwish sort un nouvel album intitulé Neon Golden. La reconnaissance se fait timide mais le groupe voit sa chanson Pilot passée sur les ondes américaines et le très entrainant Pick up the Phone a le droit à une place prévilégiée dans la Bande Son de Veronica Mars.
Et c'est avec cette chanson que je vais commencer ma critique puisque c'est grâce à celle-ci que j'ai découvert cette excellent album. Le titre reflète bien l'esprit de l'album, le son est saturé, la musique est très électro mais c'est surtout que le groupe rajoute par dessus une guitare, et une voix monochrome. Et c'est cette voix qui me plait tant dans ce groupe, une voix élégante qui détent. Mais je trouve que le titre est le plus entrainant de l'opus, cependant cet album ne dit pas son dernier en nous offrant des tubes à chaques titres. Il suffit ainsi d'écouter une fois Off The Rails pour accrocher au style si particulier du groupe, l'univers se forme un peu plus avec cette track en devenant plus opprésant, plus intimiste et surtout l'apparition du violent rend la chanson un ton plus émouvant (comme si c'était nécessaire. Solitaire est surment trop électro, trop percution, de plus l'absence du chanteur Markus Acher rend la chanson sans vie, sans personnalité. J'apprécie grandement One Step Inside Doesn't you Understand car j'ai l'impression que le titre est tout droit sorti de Give Up de The Postal Service, qui en passant est exceptionnel, il faut absolument que vous le preniez à chaque réécoute les sons électros et enfermés me font m'envoler.
Tout ca pour dire que l'album se distingue de ce qui se fait à l'accoutumer, en créant son propre style avec l'"entremélation" de styles très jazzys avec l'électro.
Mais je gardais une petite parti pour mon titre préféré: Consequences, d'une longuer non négligeable de 5min13, le groupe montre tout son talent en utilisant leurs boites à sons, leurs rythmes récurrents, mais la voix du chanteur vient joncher toute la chanson avec une élégance rare. On a toujours le droit à cet univers opréssant, étouffant mais alors j'adore se sont très bas, très profond, qui met mal à l'aise...

Conclusion:
Un album que j'apprécie énormement, il est vrai que le style est particulier mais il suffit d'accrocher à quelques titres pour se rendre compte du talent du groupe.
L'album est sombre, un peu à l'image de Give Up, il faut certainement pas l'écouter lorsqu'on est déprimé mais mon état d'esprit du moment me permet d'apprécier cet album que j'avais boudé jusqu'à présent et je le regrète...

J'ai envoyé deux de leurs musiques dans ma radioblog, le très bon Consequences et le très accrocheur Pick up The Phone.



Colin Hay - Going Somewhere

1. Beautiful World
2. Looking For Jack
3. Going Somewhere
4. Wayfaring Sons
5. Children On Parade
6. My Brilliant Feat
7. Waiting For My Real Life To Begin
8. Don't Wait Up
9. Lifeline
10. Circles Erratica
11. Water Song
12. Maggie
13. I Don't Know Why

Critique:
Tout le monde se rappelle évidement du première épisode de la deuxième saison de scrubs, celui où tout l'épisode est jonché par une chanson entrainante et dont le texte colle parfaitement à la situation. Et bien la chanson c'était Overkill, et c'est avec cette chanson que l'album se découvre à nous, ce n'est pas simplement un album, c'est un univers, une musicalité à part en tiers. Sa voix vasille assez facilement, d'autant plus que son timbre s'accorde à merveille avec sa guitare qui s'avère être presque l'unique instrument qui l'accompagne durant tout l'album.
C'est album est un véritable voyage, ainsi après le très bon Overkill, on passe à Beautiful World et forcément le sourire vient aux lèvres, jusqu'à ce que la chanson se termine et on passe à Looking for Jack et inévitablement le pied se met à bouger sous cette mélodie transportée par sa guitare et sa voix très basse. Enfin il serait stupide de passer en revu les 13 titres de l'album qui sont tous aussi classieux qu'originals. Mention spécial pour Maggie qui se tire du lot en paraissant plus "claire", plus "enjoué", plus "amoureux"...

Conclusion:
Vous l'aurez compris, j'apprécie fortement cette album où Colin Hay nous emmène dans son univers, et c'est ça que j'aime chez les artistes.
L'album redonne le moral c'est certain, c'est pourquoi je me fais une petite cure de Going Somewhere lorsque le moral est bas.
Pour voir ce que le Colin sait faire je vous propose trois chansons dans ma radioblog, j'espère que vous allez apprécier, laissez-moi un commentaire pour savoir.



Pirates des Caraibes le secret du coffre maudit.

Synopsis:
Dans ce nouvel opus de l'aventure Pirates des Caraïbes, le toujours aussi excentrique pirate Jack Sparrow est confronté subitement à son passé. Treize ans auparavant, Jack signait un pacte avec Davey Jones, le maître des sept mers, dont l'esprit maléfique n'a d'égal que son apparence tentaculaire. En échange de son âme, ce dernier lui promettait le commandement du mythique Black Pearl...
Aujourd'hui, Jones vient donc récupérer sa dette. Mais donner son âme à Jones est sans issue, il n'y a pas de rédemption possible, c'est devenir comme tous les membres de son équipage maudit, un fantôme au physique aussi repoussant que terrifiant. Pour éviter ce sort funeste auquel Jack ne tient pas vraiment, il n'a qu'une solution : retrouver le coffre maudit de Jones où sont cachés les âmes emprisonnées...

Critique:
Quelle déception ce Pirate des Caraibes 2, que ce soit sur le plan des acteurs avec Orlando Blum inutile dans le rôle du parfait boyscout, je parle même pas de Keira qui joue mais sublimement mal j'ai jamais vu ca, néanmoins on peut compter sur Johnny Depp qui relève bien le niveau (même s'il y avait pas de mal)...
Par contre, j'aime assez le côté immoral du personnage de Johnny qui n'hésite pas à offrir le boyscout en cadeau...

On reste dans du walt disney avec un fin WOW que je suis étonné !
Franchement déjà qu'au première j'avais moyennement accroché mais je pouvais lui accepter certaines originalités mais alors celui-ci avec ses 2h30 devient ennuyeux surtout au moment du combat sur la roue.
Voilà, déçu même si je ne m'attendais pas à un grand film.
Vous vous rendez compte à quel point un mauvais film peut engranger une sacrément mauvaise critique.

Conclusion:
Sans être aussi méchant que la critique elle même, la conclusion va être plus objectif en acceptant que le film plaise au petit, ou alors au grand durant la première heure, mais ensuite le film s'épuise inévitablement et on tombe dans une course poursuite où les acteurs s'entrecroisent. Tout ca est bien brouillon malheureusement, l'univers est plaisant, les paysages paradisiaques mais les scénaristes n'ont pas su raviver la flamme du premier opus.
Décidement ce "Secret du Coffre Maudit" ne nous donne envie que de le pirater...



Rajouts dans la radioblog. Jump Little Children

Pour les fans de Zach Braff, vous devez surment connaitre ce groupe. Il a en effet été mentionné de nombreuse fois dans les commentaires à tel point que le beau brun a fini par écouter le groupe et il est tombé complètement amoureux.
De mon côté la révélation est pas aussi exceptionnel, j'avoue que le band a du groove et que certaines chansons ont un charme indéniable, mais alors pour le moment le coup de foudre ne s'est pas encore effectué.
Je trouve que le chanteur à la même voix que celui de Ours dont l'album est très bon.

Voilà c'est pourquoi je vous laisse jugé par vous même des deux chansons que je trouve les plus accrocheuses. Une critique d'un album ou de toute la discographie ne devrait pas tarder.



< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 >


Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap