Fini, oui j'ai fini les 7 saisons de that 70's show !

Synopsis:
Eric, Donna, Michael et le reste de la bande vivent les joies et les peines de leur adolescence dans le contexte assez "kitsch" des années 70.

Ma critique :) :
Quelle série de follie, quel plaisir j'ai pris à regarder les 7 saisons intégralement !
Au départ s'était uniquement pour Ashton Kutcher que je me farcissais les épisodes puis ca a été pour le personnage Fez qui me faisait trop rigoler, ensuite c'était pour la bande et enfin juste pour apprécier le jeu d'acteur MAGNIFIQUE de Tophey Grace qui aura un petit rôle dans le prochain spiderman !
Enfin tout ca pour dire que je suis beaucoup trop ému pour pouvoir réaliser un commentaire objectif ou non car bien qu'il reste une ultime saison celle-ci est emputée de son acteur principal et de Ashton Kutcher (trop de success cinématographique pour les deux), l'interet de la série se voit donc diviser par deux...
Et lorsqu'est arrivé la visionnage du dernier épisode, une larme de désespoir c'est installé sur mon beau visage, puis ETRANGEMENT c'est une autre larme mais de joie, de rire qui a pris la place de l'ancienne lors du visionnage... MAGNIFIQUE, EMOUSTILLANT, HILARANT trop peu d'adjectif pour cette série qui arrive surment au genoux de Scrubs, et de Zach Braff ! Oui peu de série peuvent s'en vanter !

Liens :
- Site Officiel
- Des Photos

Screens:






C'est donc sans danger que vous pouvez louper une petite demi heure de votre vie pour savourer un épisode et tomber aussitôt amoureux !



Donnie Darko !

Infos:
Réalisé par Richard Kelly
Avec Jake Gyllenhaal, Drew Barrymore, Katharine Ross
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1h 52min.
Année de production : 2001

Synopsis:
Donnie Darko est un adolescent de seize ans pas comme les autres. Intelligent et doté d'une grande imagination, il a pour ami Frank, une créature que lui seul peut voir et entendre. Lorsque Donnie survit par miracle à un accident, Frank lui propose un étrange marché. La fin du monde approche et ce dernier doit accomplir sa destinée. Des événements bizarres surviennent dans la petite ville tranquille, mais Donnie sait que derrière tout cela se cachent d'inavouables secrets. Frank l'aidera à les mettre à jour, semant ainsi le trouble au sein de la communauté.

Critique personnelle
Le synopsis est avant tout aussi séduisant que l'affiche et le casting et que les éloges que j'ai pu entendre à son sujet. C'est donc avec un bon appriori que je me lance dans le film vers les 9h30. Dès le début on est enrollé dans un histoire bizard où on sait que l'on ne comprendra presque rien au film :) !
Mais petit à petit que le film avance on se prend au jeu, on suit le personnage, on vie le film et offrir une telle possibilité n'est pas donné à tous les films et c'est la son réelle avantage. Notamment avec son acteur principal qui est fabuleux. Jake Gyllenhaal un nom a retenir...
Avec un scénario basé sur une théorie vraie, et peu plosible quand on y pense mais à la fois exitante et on a réellement envie d'y croire ...

Screens:
Quelle classe

Ce n'est donc pas pour rien que le chef d'oeuvre écrit et réalisé par Richard Kelly a remporte d'aussi belle critique :) !
A VOIR !



Deux de mes acteurs favoris en une émission !

Vous avez surment entendu parler de la "série" créée, produite, et présentée par Ashton Kutcher, Punk'd. Si non le principe est simple, il essaye de piégé toutes les stars d'hollywood et s'est souvent avec success que l'on voit nos chère idoles s'énèvées et bouillonnées comme des personnes normales...
Mais Ashton n'a pas piégé n'importe qui dans le lots, il a choisi ZACH BRAFF, scrubs guy, garden state director actor and producer !

Quoi qu'il en soit Zach s'énève lui aussi lorsque l'on touche sa jolie voiture ...

Si vous voulez l'admirer c'est ICI



A propos de d'hier soir

Infos
Réalisé par Edward Zwick
Avec Demi Moore, Rob Lowe, James Belushi
Film américain.
Genre : Romance, Comédie
Durée : 1h 54min.
Année de production : 1986
Titre original : About last night

Synopsis
Un soir Danny rencontre Debbie. Sa vie s'en trouve totalement bouleversée au grand désespoir de ses amis.

Critique perso:
Je cherchais désespérement d'autres comédie romantique ou non datant des années 80 pour moi cette décénie est vraiment la meilleur question comédie: comédie de John Hughes, les goonies, stand by me...
C'est donc après de nombreuses recherche que je tombe sur ce film que j'ai choisi uniquement pour Demi Moore, non parcequ'elle a oublié d'être moche mais parceque c'est la femme de Ashton Kutcher !
Alors c'est avec stupéfaction que je découvre un début magnifique avec un monologue de l'acteur secondaire sur sa nuit de la veille avec un fille plutôt bizard. Pourtant le film par completement dans l'opposer de l'humour sexy-machiste énormissime et se contente par la suite de nous offrir une pauvre comédie romantique qui n'est là que pour promouvoir les formes généreuses des acteurs principaux...
Bien heureusement James Belushi, qui joue Bernie remonte le jeux d'acteur et permet de survivre durant les une heure et demi, très longue, enfin TROP longue...

Dialogues:
-personne ne fait plus l'amour normalement
-c'est à cause des jeunes mommes, elles savents plus ce qu'elle veulent!

-si tu veux un coup de main, je suis là
-ta petite main tu te la garde pour toi tout seul!

-oh mais ta déjà culbuté des albinos?
-oulo noooon !
-et ben moi si, ra elles sont toutes tarrées!

-ué bien sur et mes botes, c'est du boudin antillais !

-j'ai besoin de te revoir
-bon d'accord, je t'enverais ma photo!

-salut stucru !

Screens:

C'est des screens uniquement pour montrer que malgré que 80's soient les années des comédies, c'est LOIN d'être l'année de la mode !
Raa les 70's vestimentairement parlant sont MAGNIFIQUES !

C'est donc sans regret que vous bouderez le film et préférerez les autres films du même réalisateur: Le dernier samourai, Traffic, Shakespear in Love



L'année s'achève !

L'année s'achevant donc je suis dans l'obligation de faire un petit classement de tout ce que j'ai pu touché où regarder !

Cinéma, série, télé
Meilleur film: Garden State, Million Dollard Baby; Match Point
Meilleur Réalisateur: Tim Burton
Meilleur film que j'ai visionné cette année (DivX): Breakfast Club
Meilleur acteur: Zach Braff (garden state); Jim Carrey (Eternal Sunshine ...);
Meilleur actrice: Scarlett Johansson (Match Point); Meilleur série: Scrubs; That 70's Show
Meilleur série d'animation: Futurama
Meilleur personnage de série: Zoïberg (futurama): Kelso (that 70's show)
Révélation de l'année: Amanda Peet (Melinda Melinda; Identity; 7ans de séduction)
Réalisateur découvert: John Hughes (Breakfast Club, La folle journée de Ferris, Sixteen Candles)
Meilleur Bo: Garden State (désolé mais mérite vraiment)
Plus grosse deception: Elisha Cuthbert dans la Maison de Cire; Hayden Christensen dans Star Wars 3
Meilleur émission télé: Cauet
Meilleur Animateur: Jean Luc Reichman
Meilleur Jingle: Star Ac'

Musique:
Meilleur chanteuse: Imogen Heap (Frou-Frou et album solo)
Meilleur Chanteur: James Blunt; Gavin DeGraw et Raphael pour le francais
Meilleur groupe: Emery; Hell is For Heroes
Meilleur album: Frou-Frou - Details
Plus Gros Coup de Mercantillisme: Mickael Jackson et son best of: eminem best of

Internet
Meilleur moteur de recherche: google.com
Meilleur site web: imdb.com
Meilleur site d'information: infos-du-net.com
Logiciel de l'année: skype; google earth; winamp; firefox
Logiciel les plus utilisés: winamp; bsplayer; msn; bitcomet; emule; firefox
Evènements: mise en bourse de google; légalisation du p2p (22décembre)

My life
- ski, RAS c'est ce qui est à signaler puisque je me casse toujours quelque chose à ce sport de merde
- vie monotome, rythmé par des bonnes soirées jusq'au bac
- Bac de français (déçu,un chouilla)
- Meilleur 3jours de ma vie: camping à 5, à 20kilomètres de chez moi, départ et retour en vélo
- Rentré en terminale S
- première sortie en boite pour l'annif de marion
- et puis ouverture du blog :) !
- et enfin descente de l'ordi dans le garage ...

J'espère n'avoir rien oublié!

AHAH si j'allais oublier, JEUX ULTIME DE L'ANNEE: PES 5 !



critique VIRULENTE de libération !

Bon j'accorde assez d'importance aux critiques de libération parceque bizardment j'ai adhéré à bon nombre dans le passé, n'ayant pas encore vu Angel-A c'est donc juste pour le fun que je vous offre la très méchante critique de libération envers le film de luc Besson, attention au yeux!

Angel-A est donc tout simplement un film con. Il a la connerie prétentieuse, comme si faire du cinéma, c'était accumuler de belles images. Il n'y a aucun plan juste dans Angel-A, rien que des images qui se racontent qu'elles sont belles, telle la marâtre de Blanche Neige se regardant dans son miroir. Et qui toutes, dans cette course effrénée à la poésie visuelle, virent au cliché (les vues sous-marines, le typage des méchants), au revival (singeant le réalisme poétique à la Carné), à la carte postale (vue imprenable sur les ponts de Paris), à la photo de mode (Vogue spécial Besson) et surtout à la pub. Comme si le film finissait par être sa propre bande-annonce. Si bien que Paris n'est pas regardé par Besson, mais vidé de sa substance, nettoyé, ripoliné en un noir et blanc sans épaisseur et sans vibration. Le cinéaste aura, en six mois, fait deux fois mal à «sa» ville: plombant la candidature olympique d'un film indigne, puis l'assassinant dans Angel-A à coups de plans touristico-poétiques.

Le film est, de plus, insupportable de connerie bavarde. Il ne cesse d'enfoncer les portes ouvertes d'une morale horripilante: connais-toi toi-même, la beauté est intérieure, il faut s'aimer et croire en sa bonne étoile, l'amour est le plus fort... Tout cela débité avec l'air de découvrir la lune, ce qui donne à Angel-A un terrible manque de distance et de justesse. Luc Besson pensait pouvoir s'acheter la marque des auteurs, il n'attrape au vol que la vulgarité des parvenus.

OUCHHH



1 2 3 4 5 >


Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap