Bon, ca fait déjà quelque temps que je n'ai pas posté ma playlist et cette fois-ci ce ne sera pas une simple playlist batarde mais belle et bien une liste d'albums qui vaut le coup d'être écoutés et apréciés si vous avez ce genre de musique dans la peau ...


Bien entendu je ne peux réaliser ce post sans mentioné l'album qui rythme mes descentes en scooteur jusqu'à l'école, mes traversées solitaires dans ma grand-ville, mes nuits de solitudes, et mes nuits de tristesses (pas encore mais peut-être à venir).
J'ai bien évidement nommé tout haut et tout fort Imogen Heap. Ce ne serait pas résonnable de faire un post à propos de ce chef d'oeuvre, donc si vous avez le goût et la passion pour la belle anglaise, voila le lien qui récapitulera ce que vous trouverez dans l'album qu'il FAUT POSSEDER à tout prix ... ICI


Je l'avais annoncé, et c'est maintenant officiel l'album de la pretty Tristan Prettyman est magique, d'une classe californienne j'ajouterais ! Ce n'est pas simplement un simple album pop/rock californien comme il en sort par foizon toutes les nuités que le bon dieu nous offre, mais bel et bien un album plein de vie et plein de sentiment qui mérite le détour.

Dans un registre plus Rock surment Arcade Fire nous offre un dernier opus digne des précédents. Sans être trop rythmé mais n'endormant pas, le groupe jongle entre la mélodie et les rythmes entrainants sur le fils trop fin du rock qui est fatal à de nombreux artistes qui tombent de ce fil sans même s'en rendre compte. Heureusement Arcade Fire est mélodieux et magnifique comme à leur habitude

Colin Hay, oulo sa c'est du à part. Du jamais fait, du novateur, il faut accrocher mais si bon, si jouissif, comment peut-on faire une aussi bonne musique avec une simple guitare et une voie déraillé, faible, mais mélodieuse. Les scénaristes de scrubs l'avaient bien compris comme Zach Braff qui offrent à l'artistes plusieurs slots de leurs playlists respectifs.


Phantom Planet, le plus anglais des groupes californiens, a le dons d'offrir pour le coups des titres rythmés qui donne envie de bougeoilloter sur son siège. Mais l'album The Guest contient aussi des titres slowitiques, ne sont-ce pas les groupes de rocks qui font les meilleurs slow? et la preuve vivant est dispo au bout de votre doigt...


Je n'ose pas présenté ce groupe mondialement connus: les stéréophonics mais il fallait qu'il figure dans la liste :) !


The Strokes sont encore plus connus mais leur nouvel album est à la hauteur de leur réputation. On garde bien entendu la recette du succes et on remagne tout cela en offrant un opus anglais au possible :) avec cependant des titres plus explosifs qu'à l'accutumer: Juicebox! Ovni dans l'album? ou que non je dirais tentative REUSSIT à l'image de l'album. Encore merci The Strokes ! First Impressions Of Earth à posséder !


Ours - Distorted Lullabies, est un groupe que j'ai eu la chance de découvrir en osant découvrir ce que je ne connaissait pas, et loin d'être déçu c'est à mon tour d'en faire l'éloge. J'ai du mal à qualifier l'album puisque toutes les chansons sont particulières et toutes valent le détours. J'aime relativement beaucoup Drowning avec son refrain hum inqualifiable.
Site de Fans francais!

Je ne vous pousse pas à les découvrir ses petites merveilles mais pour ceux qui ont pris au moins la peine de lire gentillement mon article, et qui auront la politesse de me lacher un petit coms, il serait dommage de passer à coté de l'un d'entre eux, vu la qualité déplorable des albums qui sortent en ce moment...
Pour preuve, il suffit de regarder les gagnants des NRJ music Award, aie c'est honteux de voir ce que les francais osent écouter et aprécier, à croire que les francais n'ont pas access à ce que l'on peut appeler les "artistes".
Et à cause de ses PEDES de mercantilistes et produits d'une pure américanisation et mondialisation les VRAIES 'artistes' sont cachés par les maisons de disques qui malgré leur discours préfèrent les déchets (lorie) à l'art. C'est ce qui m'énerve le plus en ce moment puisque je découvre de plus en plus de groupe (mal)heureusement à cause du net, qui m'offre un base de donnée INFINI en matière de musique.