01. Napoleon Says
02. Consolation Prizes
03. Rally
04. Long Distance Call
05. One Time Too Many
06. Lost And Found
07. Courtesy Laughs
08. North
09. Sometimes In The Fall
10. Second To None

Critique:
Le plus british des groupes français sort un nouvel album après Alphabetical, j'ai nommé It's Never Been Like That. On aura rarement vu un groupe français avec tant d'ingéniosité, tant de rythme dans la peau. Français il en devient presque impensable, lors de la première écoute puis on s'aperçoit qu'il y a un glacage de 'french touch', mais le tout est très 70's sur un ton amicale et envoutant.
Les titres s'enchainent sans même se ressembler chacune des tracks que nous offrent le groupe a sa propre identité, alors on peut bien sur remarquer dès la première écoute le très commercial: Long Distance Call, qui s'inspire surment des strokes mais qui prend sa propre identité sur le refrain très entrainant, et très lancinant.
Ensuite il est impossible de ne pas remarquer l'excellent Napoleon Says beaucoup plus rythmé, et qui met en valeur la voix du chanteur à merveille. Après le titre le plus profond à mon goût se doit être Lost And Found tellement sensuel, plutôt intimiste avec un leitmotiv musical si, si ... si ... si phoenix !

Conclusion:
Toutes les chansons sont autobiographiques. C’est un disque terriblement puissant. Les rythmes sont durs, les arrangements simples et brutaux, le chemin est direct. 2 guitares, 1 basse, 1 batterie, 4 mois pour tout faire.
Me voilà reconcillier avec la chanson française, mais difficile de trouver aussi ingénieux dans la discographie française... Chapeau !