Cary Brothers - Ride Clip

Vous connaissez surment Cary Brothers, il est notamment à l'origine de l'excellentissime Blue Eyes qui fait chavirer quiconque dans Garden State. Et bien toujours aussi bon avec Ride, il a appelé un ami de longue date qui n'est autre que le grand Zach Braff et lui a proposé de réaliser son clip qui est alors forcément en rapport avec le film: The Last Kiss puisque ce Ride fait partie de la Bande Originale.
La pate du réalisation en vogue se ressent énormement dans les travelling omniprésent ou dans ses plans un peu envolés, avec l'utilisation de grues qui portent la caméra et donne une élévation à la scène. Le clip est un peu décevant, pas tellement original, pas tellement interressant, mais sans être mauvais. Il est vrai qu'avec le Closer de Joshua Radin, Zach Braff nous avait dépeint une scène plus interessante avec un véritable jeux de lumière, les plans s'enchainement mieux, plus aiséments et plus en accord avec le style musical.

Zach Braff s'éloigne de plus en plus de la série qui l'a lancé pour l'univers musical et surtout pour le grand écran.



Les fumistes (Half Baked)

Synopsis:
Ayant involontairement empoisonné le cheval d'un agent de la police montée, Kenny se retrouve en prison. Pour rassembler l'argent de sa caution, ses trois meilleurs potes décident de créer un service de livraison à domicile de marijuana. Ils vont pour cela, puiser dans les stocks d'échantillons de l'Office du contrôle pharmaceutique.

Critique:
Sorti en 1998, c'est un des premiers films débiles ayant pour sujet la beuh ! Bien évidemment le contenu est décevant, même pas drôle et les dialogues chetifs et sans consistances énervent assez vite, d'autant plus que les jeux d'acteurs surjoués du fait que l'on souhaite imité la 'High Attitud' sont plus qu'iritants. On se pernd même à rêver d'égorger le personnages qui se sent obliger de dire 'Eh! Man' à chaque fin de phrases.
Enervant puisque le film en lui même n'est pas vraiment hilarant, je dirais même qu'il est soporifique, et même si mes souvenirs de How High sont faibles, j'ai le bons souvenirs que le film était au moins un minimum drole.
C'est donc déçu, car je n'ai même pas eu le droit à une comédie timorée avec laquelle j'aurais pu passer 1h20 en souriant mais au contraire, c'était désesperé que j'attendais la fin pour retourner sur la série Weeds qui au moins approche le sujet de façon moins stéréotypé et moins grotesque.

Conclusion:
Voilà film déplaisant, à laisser tomber, et si vous êtes camer au fond de l'âme préféré d'autres films comme Las Vegas Parano où alors une série comme Weeds qui a su me séduire donc pourquoi pas vous...



Tegan and Sarah - So Jealous

1. You wouldn't like me
2. Take me anywhere
3. I bet it stung
4. I know I know I know
5. Where does the Good go
6. Downtown
7. I won't be left
8. Walking with a Ghost
9. So jealous
10. Speak slow
11. Wake up exhausted
12. We didn't do it
13. Fix you up
14. I can't take it

Critique:
Troisième album pour les soeurs jumelles canadiennes, mais pour moi c'est mon premier. Enfin j'ai découvert gentillement le groupe grâce à l'excellent Where does the Good go, notamment astucieusement inséré dans la Bande Son de Grey's Anatomy.
L'univers du groupe est particulier, il est vrai qu'à la première écoute la musicalité peut paraitre assez potiche, mais ce serait oublier que les deux sisters ont du talent à revendre, car à la fois auteurs et compositeurs, Tegan et Sara ont décidé de mettre la main à la paperasse puisque c'est sans hésiter qu'elles ont produit ce troisième opus. Il est vrai que le single qui a lancé l'album outre atlantique est Walking With a Ghost représente assez l'esprit pop un peu punk des soeurs que l'ont compare à juste titre à Alanis Morissette tellement leurs mélodies s'impreigne très facilement dans la mémoire de ses auditeurs. Les titres sont ainsi pour la plupart ultra rythmé avec la mise en avant de guitares électriques et de batteries qui feraient trop aisément et faussement penser à du Avril Lavigne mais les sons sont plus travaillées mais reste il est vrai très ados et il est certain que l'album ne peut que plaire à une génération de petit rocker et rebelle en herbe.
Mais moi ce qui me plait dans ce So Jealous se sont ces derniers titres qui me paraissent plus intimistes, dans ceux là j'ai l'impression que les deux jumelles ne cherchent plus à plaire mais à faire ce qu'elles souhaitent sans véritablement se soucier du public, elles nous livrent de cette manière un We Didn't Do It bourré de laetmotives, ou encore un Fix You Up enchantant, et un I Can't Take It mélodique, et plus électrique que les autres titres.
Pardon il serait désabusé d'oublier de mentioner I know I know I know que je trouve extraordinaire dans sa simplicité et dans sa musicalité tellement les instruments s'accordent bien avec la voix assez stridente et érintée.

Conclusion:
Si vous n'aimez pas le style passé votre chemin, il est vrai que le style est le même tout au long de l'album, mais malgré que je ne sois pas spécialement fan de ce style musical, je dois avouer qu'il y a un vrai travail qui leur permet de se distinguer des autres groupes pour groupilles !

Comme à l'accoutûmer je vous ai laissé deux titres bien accrocheurs.



John Mayer - Heavier Things

1. Clarity
2. Bigger Than My Body
3. Something's Missing
4. New Deep
5. Come Back To Bed
6. Home Life
7. Split Screen Sadness
8. Daughters
9. Only Heart
10. Wheel

Critique:
Alors qu'une machine à laver marche à au maximum dans ma salle d'ordinateur le seul moyen de me relaxer car le bruit d'une machine à laver est le son le plus stressant jamais inventé. Enfin la seule manière de ne pas peter un cable puis déchirer son t-shirt pour s'enfuir par la fenêtre en criant que Jesus est de Retour, c'est la musique et cet album nommé simplement Heavier Things que je traduirais naïvement par Des Choses Plus Lourdes, enfin ce petit opus du très renommé John Mayer me procure un certain bien-être que j'apprécie à juste titre.
Ainsi le guitariste et chanteur de talent, ne limite pas ses qualités à pousser la chansonnette mais c'est ce petit homme tous seuls qui s'avère être le compositeur, auteur de l'album. Il ne manque bien que la production :), mais le chanteur grâce à une voix armonieuse, nous entraine au fur et à mesure à travers différentes mélodies qui force d'être écoutées rentre inlassablement dans notre subconscient.
Donc, c'est sans faillir que l'on peut dire que cet album qui doit être le deuxième contient une maturité incroyable, et c'est peut-être ici le seul petit defaut de cet opus. En effet, John Mayer navigue dans une style qui me plait et que je commence à connaitre plutôt bien, c'est le pop/rock/blues/indie/folk enfin des chansons douces agrémentées d'une guitare parfaite, donc je disais que dans son rôle de jeune chanteur il est trop mature, trop parfait, ses compositions sont certes ingénieuses et intelligentes mais il manque ce brun de follie, ce brun de jeunesse, cette faute, ce brun de quelque-chose qui rend un album si particulier, si drôle à écouter, si mytique. Aujourd'hui je ne cherche plus à écouter des albums parfaits, je cherche des styles, de l'humanité et certaines chansons sont très bonnes et c'est ainsi un petit défaut bien chercher, bien fouillé pour dire que l'album n'est pas parfait :) !
Alors les titres fars, ça il n'en manque pas, d'abord à la première écoute Clarity m'a séduite, c'est la chanson originale de l'album, j'adore ce groove au début, avec l'interruption du rythme, et c'est sans compter une nouvelle fois sur la voix parfaitement mélodieuse du chanteur qui arrive à me transporter loin, loin :). Ensuite il y a la ballade: Wheel, la mélodie récurrente rentre vite dans la tête et le reste, c'est un coup de coeur permanent, le ton de John Mayer a complètement changé, on passe vraiment dans le style ballade avec la mise de la voix en avant et on a le droit à une production et une travail sur les instruments interressants. C'est dommage de chercher à décrire que certains titres car je me rends compte que toutes les tracks sont vraiments bonnes, mais le petit Bigger Than My Body est magique, le titre le plus travailler, on sent qu'il force sa voix elle devient plus blues, plus folk mais dès qu'on arrive au refrain on se retrouve dans de la pop dure, ce mélange de style ne vous laissera pas de marbre.

Conclusion:
Sans problème que cet album sera vous plaire, et c'est aussi sans problème qu'il sera vous reposé car malgré de certains rythmes, le tout est plutôt mélodique et sera vous faire rêver de l'arrivé de votre prince charmant, ou de votre princesse.
On peut trouver les textes, ou les mélodies un peu simpliste, mais je m'en fou pour moi le tout sonne bien et, c'est sans problème que je réécouterais ce petit album durant l'année :). Merci à tous ceux qui me l'ont conseillé.

J'ai placé Clarity et Wheel dans la radio-blog, j'espère que ces deux petits titres vous ferons chavirer et vous déciderons d'écouter l'album en entier.



Prison Break Saison 2 ep.02 Sous Titre ddl télécharger.

Attention Spoiler !< > Lire la suite



I'm Back !

Je vois que je vous ai beaucoup manqué :(.
Enfin même si mon absence n'a pas eu le temps de se ressentir, j'indique tout de même mon retour avec toujours mon même compagnon de route, toujours en forme, et comme je l'avais prédit et espèré il s'aggissait bien seulement de l'alimentation. Enfin bon, une alimentation à 37€ et une main d'oeuvre à 10€ mon porte-feuille l'a un peu ressenti et s'en serait bien passé.
Autant dire tout de suite, que mon DVD de That 70's Show a bien fait rire l'informaticienne et mon LSD congratulé par un gros fond d'écran de Zach Braff a bien fait sourir l'informatien, mais à part sourire les deux m'ont l'air foncièrement incompétent car j'ai uniquement voulu les prix pour des ordinateurs portables et il fut impossible pour ce gentilhomme de me sortir quoi que ce soit, ou alors pour avoir un aperçu du prix... Enfin, voilà le magasin rue des Ecoles est a évité rien que pour le manque d'hospitalité.
Et puis aussi, j'aurais voulu investir dans une petite barrette de ram mais le prix est EXCESSIF ! Alors si en plus de payer la barrete je suis obligé de me chopper 10€ pour qui me la monte, non merci !



1 2 3 4 5 6 7 8 9 >


Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap