My Weekly Selection [#17] (Katie Holmes, Schuyler Fisk)

Je m'excuse du retard, mais j'avais complètement oublié que j'avais une saga à tenir, ah oui c'est vrai que le manque de remerciement me fait oublier que j'en est une !

  • En attendant l'album de la belle Schuyler Fisk, je me console comme je peux avec le peu de chanson qu'elle nous a offert.
  • Film : Aucune idée, je pense bien me faire Easy Rider.
  • Série: That 70's show, ahah, j'ai plus de série donc je me refait celle que j'ai déjà vu et revu donc si vous en avez il serait coolie de me les donner.
  • Girl: Katie Holmes: Photo 1 Photo 2 Photo 3 Photo 4
  • Site/Blog: Scrubs-fr.net nouveau design, de nombreux nouveaux utilisateurs... Venez nombreux, et joyeux.
  • Wallpaper: Vous mblazez ! deux fois plus que la semaine dernière.
  • TV : Grey's Anatomy
  • Soirée: Ce soir. Toucan



Jay et Silent Bob contre-attaquent (Jay et Silent Bob Strike Back)

Synopsis:
Un beau jour, Jay et Silent Bob, deux glandeurs patentés du New Jersey, apprennent que leur ami Banky les a trahis. Bluntman et Chronicle, les héros de bande dessinée qu'ils ont inspirée, vont devenir des stars : les studios Miramax sont sur le point de tourner une adaptation cinématographique de leurs aventures. Sans avertir, ni dédommager les principaux intéressés. Jay et Silent Bob décident alors de se rendre en Californie pour stopper le tournage du film...

Critique:
Voilà le film qui traite du couple omniprésent dans la filmographie de Kevin Smith (sauf dans Jersey Girl, Kevin avait refusé du fait qu'il avait des problèmes avec la drogue). Surment le film le plus connu du réalisateur, un aboutissement pour le couple, celui-ci se résume par une accumulation de gags plus que vaseux, et de goûts plus que douteux. Mais comment ne pas apprécié celà lorsqu'on a l'âge de rire à "pipi caca".
Mais alors là ce serait insulté le grand Kevin de s'arrêter là en disant qu'il s'agit seulement d'un film pour adolescent en manque d'insultes car on est devant une véritable satire. A première vu, certes il est difficile de trouver une source d'intelligence dans ce film, mais déjà les non affisionadose du réalisateur ne pourront comprendre toutes les subtilités qui font bien évidement appelle aux autres films. Mais le film comporte une critique plus que virulante du monde de la drogue, d'Hollywood, et même d'internet... enfin le film tire sur tout ce qui bouge et ce n'est pas nous qui allons nous plaindre.
Comment passez sous silence la prestation de Jason Mewes (Jay) c'est tout simplement lui qui tient le film, il débite ses insultes à une allure magnifique, enchainant les gestes obsènes avec les grimaces débiles. On en redemande puisque le grand au cheveux long, nous fait rire à chaque fois qu'il ouvre la bouche. A noter aussi une autodérision de Matt Damon et Ben Affleck qui toujours très proche de Kevin Smith ce sont vu offrir une place au chaud dans le casting.

Screens:
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Critique:
J'ai trouvé une critique que je trouve très bien descritive du film et en plus elle me servira de conclusion: "Un film sur Kevin Smith réalisé par Kevin Smith pour les gens qui aiment Kevin Smith. Choisissez votre camp, ce film ne fera aucun prisonnier."



Les Glandeurs (Mallrats)

Synopsis:
Deux "glandeurs" accomplis passent une journée dans un grand centre commercial, l'un des deux tentant de récupérer sa petite amie qui l'a quitté le jour-même. Au cours de cette journée pas comme les autres, les deux héros vont croiser une galerie de personnages pour le moins cocasse, dont certains apparaissent plus "glandeurs" qu'eux !

Critique:
Je suis bien conscient que mes mise à jour se font de plus en plus écartée mais j'aimerais tellement en faire plus, cependant ma vie m'en empêche. Enfin passons, vous savez que depuis une semaine, je n'ai d'yeux que pour ce Kevin Smith qui me fit frémir, rigoler, presque pleurer dans son excellentissime Chasing Amy. Pour les Glandeurs Kevin Smith choisit plus un registre comique et lourdingue, mais que voulez-vous je suis fan.
On retrouve la façon qu'à Kevin Smith d'offrir un monologue à son acteur et celui-ci le récite à merveille mais ce qui est le plus appréciable c'est la façon qu'il a de la mettre en scène il l'a met toujours en mouvement, il suffit d'y faire attention, à chaque fois qu'un acteur parle il fait toujours quelque chose en même temps, et il bouge, on a rarement un plan fixe, la caméra est toujours en mouvement et ça, ça me plait !
Enfin effet, pour ce qui est du casting on retrouve le très effacé Jason Lee dans les autres films, qui dans celui-là tien le devant de l'affiche et avec brillaux, en effet il débite son texte dévastateur avec tellement de naturel qu'on est s'étoufferait presque de rire. On retrouve le Couple Jay et Silent Bob toujours excellent que je développerais plus dans la critique du film éponyme. Il y a toujours l'inévitable Ben Affleck, mais cette fois-ci on le droit à la très très belle Claire Forlani et la fantastique Joey Lauren Adams que je trouve superbe depuis Chasing Amy.
Néanmoins ce film n'est pas parfait, déjà il manque de maturité c'est certain, mais c'est tout à fait normal c'est son premier long métrage, les plans sont très habille mais manque d'originalité au contraire des prochains films. De plus il s'agit d'une simple comédie grotesque, enfin teenmovie qui fait rire c'est sur mais on est loin d'un Clerks ou Chasing Amy en ce qui concerne la profondeur des personnages et du scénario.
Cependant on retrouve avec joie ses thèmes fétiches comme le Hockey ou encore les réfléxions et parodies sur Star Wars ou bien d'autres comment celle sur le fait que Lois ne peut pas porter l'enfant de superman.

Screens:
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Conclusion:
Pour son premier film Kevin Smith signe un film plein d'humour et d'insulte, mais c'est donc avec joie que l'on retrouve les couples mitiques et les acteurs de sa saga. Un des Teenmovies les mieux que le monde du cinéma est connu, on rigole jusqu'à en pleurer.
Je le conseil certain, même s'il faudrait commencer par d'autres de ses films...



Sitemap