Colin Hay - Going Somewhere

1. Beautiful World
2. Looking For Jack
3. Going Somewhere
4. Wayfaring Sons
5. Children On Parade
6. My Brilliant Feat
7. Waiting For My Real Life To Begin
8. Don't Wait Up
9. Lifeline
10. Circles Erratica
11. Water Song
12. Maggie
13. I Don't Know Why

Critique:
Tout le monde se rappelle évidement du première épisode de la deuxième saison de scrubs, celui où tout l'épisode est jonché par une chanson entrainante et dont le texte colle parfaitement à la situation. Et bien la chanson c'était Overkill, et c'est avec cette chanson que l'album se découvre à nous, ce n'est pas simplement un album, c'est un univers, une musicalité à part en tiers. Sa voix vasille assez facilement, d'autant plus que son timbre s'accorde à merveille avec sa guitare qui s'avère être presque l'unique instrument qui l'accompagne durant tout l'album.
C'est album est un véritable voyage, ainsi après le très bon Overkill, on passe à Beautiful World et forcément le sourire vient aux lèvres, jusqu'à ce que la chanson se termine et on passe à Looking for Jack et inévitablement le pied se met à bouger sous cette mélodie transportée par sa guitare et sa voix très basse. Enfin il serait stupide de passer en revu les 13 titres de l'album qui sont tous aussi classieux qu'originals. Mention spécial pour Maggie qui se tire du lot en paraissant plus "claire", plus "enjoué", plus "amoureux"...

Conclusion:
Vous l'aurez compris, j'apprécie fortement cette album où Colin Hay nous emmène dans son univers, et c'est ça que j'aime chez les artistes.
L'album redonne le moral c'est certain, c'est pourquoi je me fais une petite cure de Going Somewhere lorsque le moral est bas.
Pour voir ce que le Colin sait faire je vous propose trois chansons dans ma radioblog, j'espère que vous allez apprécier, laissez-moi un commentaire pour savoir.



Pirates des Caraibes le secret du coffre maudit.

Synopsis:
Dans ce nouvel opus de l'aventure Pirates des Caraïbes, le toujours aussi excentrique pirate Jack Sparrow est confronté subitement à son passé. Treize ans auparavant, Jack signait un pacte avec Davey Jones, le maître des sept mers, dont l'esprit maléfique n'a d'égal que son apparence tentaculaire. En échange de son âme, ce dernier lui promettait le commandement du mythique Black Pearl...
Aujourd'hui, Jones vient donc récupérer sa dette. Mais donner son âme à Jones est sans issue, il n'y a pas de rédemption possible, c'est devenir comme tous les membres de son équipage maudit, un fantôme au physique aussi repoussant que terrifiant. Pour éviter ce sort funeste auquel Jack ne tient pas vraiment, il n'a qu'une solution : retrouver le coffre maudit de Jones où sont cachés les âmes emprisonnées...

Critique:
Quelle déception ce Pirate des Caraibes 2, que ce soit sur le plan des acteurs avec Orlando Blum inutile dans le rôle du parfait boyscout, je parle même pas de Keira qui joue mais sublimement mal j'ai jamais vu ca, néanmoins on peut compter sur Johnny Depp qui relève bien le niveau (même s'il y avait pas de mal)...
Par contre, j'aime assez le côté immoral du personnage de Johnny qui n'hésite pas à offrir le boyscout en cadeau...

On reste dans du walt disney avec un fin WOW que je suis étonné !
Franchement déjà qu'au première j'avais moyennement accroché mais je pouvais lui accepter certaines originalités mais alors celui-ci avec ses 2h30 devient ennuyeux surtout au moment du combat sur la roue.
Voilà, déçu même si je ne m'attendais pas à un grand film.
Vous vous rendez compte à quel point un mauvais film peut engranger une sacrément mauvaise critique.

Conclusion:
Sans être aussi méchant que la critique elle même, la conclusion va être plus objectif en acceptant que le film plaise au petit, ou alors au grand durant la première heure, mais ensuite le film s'épuise inévitablement et on tombe dans une course poursuite où les acteurs s'entrecroisent. Tout ca est bien brouillon malheureusement, l'univers est plaisant, les paysages paradisiaques mais les scénaristes n'ont pas su raviver la flamme du premier opus.
Décidement ce "Secret du Coffre Maudit" ne nous donne envie que de le pirater...



Rajouts dans la radioblog. Jump Little Children

Pour les fans de Zach Braff, vous devez surment connaitre ce groupe. Il a en effet été mentionné de nombreuse fois dans les commentaires à tel point que le beau brun a fini par écouter le groupe et il est tombé complètement amoureux.
De mon côté la révélation est pas aussi exceptionnel, j'avoue que le band a du groove et que certaines chansons ont un charme indéniable, mais alors pour le moment le coup de foudre ne s'est pas encore effectué.
Je trouve que le chanteur à la même voix que celui de Ours dont l'album est très bon.

Voilà c'est pourquoi je vous laisse jugé par vous même des deux chansons que je trouve les plus accrocheuses. Une critique d'un album ou de toute la discographie ne devrait pas tarder.



Gaymeter, a quel point êtes vous gay?

Allez faire le test c'est plutôt marrant, personnellement j'ai atteind le score fatidique de 36%.
Ce serait cool que vous laissiez vos scores respectifs sur le blog, et puis sans triché, même si certaines questions sont très stéréotypées.

Oups désolé voilà le test: http://www.channel4.com/life/microsites/G/gayometer/gayometer.html



Speechwriters LLC - We Are Selling this CD for Gas Money

Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Voilà un groupe que j'apprécie, non à vrai dire que j'adore. Je l'ai découvert avec Acetate et je vous avais annoncé le coup de foudre, et ce fut le coup de foudre pour un groupe, pour un style, pour un état d'esprit, pour I'm Yours.
Et voilà, j'ai écouté tous les lives du groupe en passant du Mixtape 2003 au 2005, mais j'avais jamais écouté un de leur album et là on m'annonce que leur album sont en téléchargement gratuit sur le site (ca change :)). Donc il y a de nouveau titre et d'ancien, on remarque ainsi tout de sutie la présence de Acetate l'intêret de la chanson dans l'album est moyen, mais il est vrai que si on a pas écouté les mixtapes il est bon d'avoir des chansons de cette qualité et de cette trampe pour plaire à la première écoute. Il y a de la même manière Beach Song qui est mieux, il est vrai sur cet album que dans les mixtapes.

Mais alors le reste est un régal, on a déjà XCOM très poussé au niveau de la compo, un musicalité très sacadé que j'aime assez, avec l'omniprésence de la guitare qui reste en fond, et comme le style du groupe le veut, les instruments sont au service du chant et non l'inverse. C'est pourquoi pour encore plus rythmé le titre, le groupe insère de ça et là un peu de baterie, mais ca reste timide. A noté que le refrain est magnifique, néanmoins les paroles ne sautent pas au oreilles, on n'arrive pas à comprendre ce qu'il dit au contraire de l'excellentissime My Worst Day. Le texte déjà plus que pecimiste, un French Song numéro deux. La musicalité est parfaite, les accords sont récurrents, il est vrai que la partition doit pas être du à apprendre xD mais quel génie dans ses deux trois notes qui font que revenir. Mais ce qui me plait le plus dans la chanson, c'est la voix du chanteur tout à faire décalé, qui passe du grave au aigu sans problème d'accord. Vraiment la chanson la plus travailler au niveau du texte...
Ensuite il est certain que après ces deux chansons, le reste de l'album est ombragé par ce talent, mais les autres ont leur charme et leur génie tout de même, il suffit d'écouter Naked And Stoned pour apprécier le côté très Live de la chanson, mais moi j'aime bien la présence d'un instrument dont j'ai perdu le nom. De plus le côté, très timoré de la voix de Misca me plait. La chanson la plus intimiste de l'album. Exchange Rates est pour moi la chanson raté de l'album, dommage, le seul point noir. Surtout lorsqu'on écoute Still The Same le sourrire vient forcement au bord des lèvres. Le chanteur est très monochrome durant tout le long de la chanson, étonnant, mais plaisant.

En conclusion, Speechwriters LLC ne baisse pas dans mon estime, bien au contraire même si la réécoute de l'album de Joshua Radin ne m'a rappelé à quel point ce petit était talentueux, je peux dire que Speechwriters LLC le sont tout autant.

Pour le téléchargé c'est: http://www.speechwritersllc.com/gasmoney/



Scrubs saison 6 info... (Attention Spoiler)

Un nouveau blog a été créé par les scénaristes pour la saison 6 de Scrubs. Il est complémentaire au très fourni blog vidéo de Bill Lawrence.
Sur ce blog on apprend que deux nouveaux scénaristes vont entrer cette année dans l'équipe de Scrubs (Andy Schwartz et David Tennant).
On apprend aussi que la saison 6 sera un peu plus travaillée niveau évolution des personnages (ce qui pouvait manquer aux deux précédentes saisons).
Quelques spoilers généraux (spoilers importants > Lire la suite



Dogma

Synopsis:
Loki et Bartleby, deux anges déchus, cherchent à retourner au Paradis. Mais si les deux rénégats parviennent à leur fin, cela signe la fin de la vie sur Terre. La charmante Bethany est chargée par Metatron, la voix de Dieu, d'empêcher les deux lascars de réaliser leur projet en pénétrant dans une église consacrée du New Jersey. Pour la seconder, elle est accompagnée de deux incroyables prophètes, d'un prétendu treizième apôtre et d'une muse céleste.

Critique:
Voilà le dernier Kevin Smith vous allez être sauvé de ma passion dévastatrice pour les films de cet homme. Autant dire tout de suite que ce Dogma s'avère un de ses meilleurs films, savante satire (comme à son habitude) du dogme, et de la religion.
Mais au début ce n'est pas ce qui nous interresse, car c'était avec les yeux injectés de sang que j'ai regardé ce chef d'oeuvre et c'est avec stupéfaction que j'ai trouvé un hommage au grand John Hughes. Pour ceux qui me connaissent un peu, ils doivent savoir que c'est mon réalisation de comédies préférées, enfin ceci n'a fait que augmenter l'estime de Kevin Smith pour lui.
Bien sur, pour ce qui est des acteurs on retrouve inévitablement les couples, bizard comment Kevin utilise le couple pour faire ressortir l'individualité des personnages. Il y a toujours un équilibre extraordinaire dans ces couples, en effet on a le droit au mitique Jay et Silent Bob, mais ce coup là Ben Affleck et Matt Damon tiennent le haut de l'affiche ensemble, avec les classiques Jason Lee et Chris Rock. On se prend à rire à chaques moments du fait d'abord de Jay mais aussi du couple Damon-Affleck qui s'avère à la longue plutôt hilarant.
Comme tous ses films, on a le droit à des références d'abord dans le monde du cinéma où tous les films sont cités et critiqués, mais aussi à ses anciens films.

Voilà une sélection des répliques les plus tordantes:
"si j'avais une queue, j'irais baisé, on sait pas quoi commencer? un massacre ca te branchep pas?"
"c'est vrai que vous petez quand on vous sodomise"
"j'veux qu'on baise"
"D'habitude, c'est rufus le Long, mais là y caille trop, donc c'est plutôt discret!"
"Avec J.C on marchait toute notre jeunesse, t'as déjà vu un apotre avec du bide? hein !"
"Un black peut te tirer ta stéréo, mais ne sera jamais ton sauveur"

Screens:
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Conclusion:
Le film est donc une satire du monde et de la religion d'une efficacité rare, aussi drôle qu'intelligent. Kevin Smith signe là, encore un film qui ridiculise le dogma par le biais des blagues qui font rimer catho avec scato. Fou rire assuré !
Ca y est c'est fini pour les Kevin Smith jusqu'à Clersk II



Sitemap