The Last Kiss Trailer

Voilà le trailer, qui au passage est très bien fait il faut le reconnaitre... Mais le film ne me va pas, bien que l'histoire risque d'être banale, ohhh oui je suis amoureux d'une fille inacessible alors que j'ai une super copine un peu moins jolie que l'autre... etc etc...
Mais c'est pas trop celà qui me dérange, c'est vraiment le fait que Zach Braff soit placé en méga star, oui Zach avait un charme fou parcequ'il était simple, pas trop connu, il illuminait l'écran sans tenir le film sur ses épaules. C'est dommage, maintenant que son talent est reconnu je commence à moins en moins l'apprécié :( .

Mais attention, le petit Zach a annoncé que le concours allait porter sur le film Last Kiss et il faut soit utilisé des bouts du trailer, soit tout simplement se faire son petit couts métrage. Zach a promis de tous les regarder et c'est pour cette raison que si j'arrive à trouver mon logiciel de montage vidéo, je me lancerais dans cette fabuleuse aventure et je me prendrais même à jouer dedans :)...



Schuyler Fisk

Ma petite protégée, je me permet de la nommé comme ça, m'a beaucoup plus dès la première écoute, et depuis ma passion pour elle ne cesse d'augmenter de jour en jour, pour preuve elle a pris la place des plus grands en avatar...
Commençons donc simplement par une petite biographie de la belle, elle voit le jour dans la grande ville de Los Angeles, mais est contrainte alors qu'elle n'a a peine quelques mois de quitter la ville des anges pour la Virginie. Déjà talentueuse elle commence à chanter au petit âge de 4 ans pour composer et écrire sa première chanson intitulée simplement: A little Girl Named Schuyler. Puis elle commence réellement à se passionner pour la chanson à 15ans alors qu'elle est fortement aider par sa mère qui l'accompagne alors instrumentalement et vocalement. Le duo plait, et continue à exister lorsqu'elle revient dans sa contrée.

Passons maintenant à la critique de son univers musical qui aussi riche que talentueux m'a plu et me plait encore. Elle est d'abord séduisante dans les trois chansons dans lesquelles Joshua Radin l'accompagne. J'ai nommé donc Duet, Paperweight et le très bon The Fear You Won't Fall. Dans les trois, sa voix douce, et juste donne un charme certain à chacunes d'elles.
Mais sa musicalité s'affirme en solo avec Hello qui ingénieusement capte l'auditoire avec sa voix et son sens de la guitare, elle prête à sourir tellement la légèreté de la compo est plaisante. Song That Say Goodbye est plus tristre, plus intimiste aussi, malgré ce côté 'mad', elle joue toujours autant de voix, avec des fluctuations dans les tons qui me plaisent énormément. De plus l'insertion d'une batterie rend la chanson peut-être plus rythmée et complexe. C'est surment la chanson la plus travaillée au niveau de la composition. From Where I'm Standing, est amusante, légère comme le reste de sa musique mais celle-ci est harmonieuse et plaisante. You're Deadly, comme l'indique le titre la chanson est moins joyeuse, à vrai dire c'est la chanson que j'apprécie le moins, mais après chacun ses goûts. Who am I to you ne m'inspire rien, reste simpliste et efficace comme toujours.

Ainsi sa composition est intelligence, alliant sans peur la violon à la basse sans oublier l'inévitable guitare qui reste son instrument de prédilection.

A écouter le style est particulier comme d'habitude il suffit d'accorcher pour adorer :) !

Voilà pour le liens vers le peu de chansons que j'ai réussi à trouver: Schuyler Fisk.rar



Matrix.

Synopsis:
Programmeur anonyme dans un service administratif le jour, Thomas Anderson devient Neo la nuit venue. Sous ce pseudonyme, il est l'un des pirates les plus recherchés du cyber-espace. A cheval entre deux mondes, Neo est assailli par d'étranges songes et des messages cryptés provenant d'un certain Morpheus. Celui-ci l'exhorte à aller au-delà des apparences et à trouver la réponse à la question qui hante constamment ses pensées : qu'est-ce que la Matrice ? Nul ne le sait, et aucun homme n'est encore parvenu à en percer les defenses. Mais Morpheus est persuadé que Neo est l'Elu, le libérateur mythique de l'humanité annoncé selon la prophétie. Ensemble, ils se lancent dans une lutte sans retour contre la Matrice et ses terribles agents...

Critique:
On ne le présente plus ce film, d'autant plus qu'il a été promu meilleur film du millénaire, je ne partage pas spécialement ce choix, mais je participe à l'entousiasme qui entoure ce film d'action.
Passons rapidement sur le fait que ce Matrix peut être perçu comme une vulgarisation du mythe de la caverne, j'adhère à ce point de vue, d'autres non, mon niveau de philosophie reste au stade de terminale donc...
Enfin passons, c'est bien en écoutant la belle Priscilla Ahn que je rédige ceci, et c'est difficile alors de traiter de la bande sons qui n'a strictement rien à voir avec ses ballades, on est plus dans l'électro, la hard-rock, normalement les clichés obligent, les "hackers" sont forcéments fans de hard, et d'électro et de boîtes satanistes. Mais outre celà, il faut avouer que la bande sons très rythmé colle assez bien à l'esprit du film, et accompagne fort bien les scènes de combats.
Et c'est bien celà le point fort du film, outre le côté underground et la réfléxion sur la réalité ou tout autre controle de soi, le film est jonché d'incroyables scènes de combats qui sont réalisés avec brillaux et surtout qui procure un sentiment de fluidité et de jouissance à la fin.

Conclusion:
Il est vrai que les suites peuvent être traitées de mauvaises, mais celui-ci est incontestablement un bon film d'action, après à soi de voir si on accroche au côté philosophique du film. Ca faisait fort longtemps que je ne m'étais pas refait une scéance Matrix et bien je pense que dans deux ans je recommencerais car j'ai bien aimé :)



Sitemap