1. Novocaine For The Soul
2. Susan's House
3. Rags To Rags
4. Beautiful Freak
5. Not Ready Yet
6. My Beloved Monster
7. Flower
8. Guest List
9. Mental
10. Spunky
11. Your Lucky Day In Hell
12. Manchild

Critique:
Grand merci à Freddychuk qui m'a fait remarquer l'absence injustifiée de Eels qui malgré la place importante dans mon coeur se voit dénuer d'article en sa faveur sur mon blog.
Mais voilà que le problème est résolue, et je commencerais donc par Beautiful Freak qui est le premier album que j'ai écouté de l'artiste. Alors autant dire tout de suite qu'il faut accrocher au style, car si on aime pas, on ne peut que hair l'album, mais il serait stupide de le bouder vu la qualité de l'écriture et de la composition. Il suffit pour celà d'écouter Susan's House qui malgré sa difficulté, reste un titre très bien "foutu" et fort bien composé ma foie, très rythmé, avec l'omniprésence de la baterie qui resonne sans cesse tout au long du titre, mais c'est la voix du chanteur une nouvelle fois qui ressort le plus. Très "blazé" une voix, inimitable, c'est la marque de fabrique de Everett...
Mais il serait domage de commencer par se titre trop atypique et trop énigmatique pour aprécier l'album, pourquoi ne pas commencer par le sublime Beautiful Freak notamment emprinté pour la Bande Originale de Shrek, c'est une sorte de mélodie ensorceleuse que nous offre ici le compositeur, mais la présence du piano transforme inévitablement la track en une ballade amoureuse. Mon titre préféré reste Not Ready Yet qui, plus rock, permet d'élargir son univers musical. Sa voix saturée, et effacée s'allit très bien avec les textes pessimistes et ferait parlir de jalousie le british James Blunt.
Très intimiste l'album se profil dans le genre solenel, avec Flower impossible de rester insensible au accords de guitares très timide mais pourtant si ingénieux.

Conclusion:
Un des albums les moins sombres du groupe, celui-ci est une bonne passerelle pour accéder au style très sobres et particuliers de "E". L'album est a avoir et restera dans votre discographie sans oublier l'excellent My Beloved Monster qui très pop sera enchanté les "puceaux" de Eels.
Je ne pourrais que vous forcer à écouter et réécouter à l'infini ce chef d'oeuvre qui n'est malheureusement pas le seul du groupe.