Mon Dell Inspiron 6400 sous Ubuntu

Un nouveau petit post sur ma petite vie, et surtout sur mes petits désagréments...
Si vous ne le saviez pas, j'ai eu la "chance" d'investir dans un ordinateur portable qui n'est autre qu'un Dell Inspiron 6400, avec en gros 1GO de ram, 1,66Ghz core deux duo (un nom barbare pour dire que ça tourne pas trop mal), et un disque dure de 80GO. Enfin rien d'exceptionnel, mais rien de pitoyable pour autant, mais n'empêche qu'à la réception de mon petit cadeau (offert par moi-même), j'ai presque tout de suite installer linux, et qui plus est: Ubuntu. Une distribution familiale, très sobre, et bien évidemment facile d'accès.
Ravis, l'installation est passé au poil, avec seulement 15 minuscules minutes pour installer l'OS, et se retrouver sur un bureau Gnome. Et jusqu'ici, rien d'exceptionnel, je l'ai déjà fait, sans problème, cependant il y a toujours ce "connard" de sagem fast 800 (mon modem adsl) qui chie, et qui est impossible à installer...
Je crains, et je me plains à dire que ce putain de modem aura ma peau, et c'est donc dans ce désarrois, et passant par le fil réseau de mon vieil ordinateur que je peux fièrement, et assez piteusement vous assurez que j'ai rédigé ce post sous Ubuntu.

C'etait donc un post d'une utilité contestable, mais qui permettera peut-être à quelques ésotériques de me montrer la voie afin de soumettre ce "putain" de sagem fast 800 à ma volonté !



Before Sunrise

Synopsis:
Celine, une étudiante française, fait la connaissance du jeune Américain Jesse dans le train qui relie Budapest à Vienne. Ils tombent amoureux et vivent une romance passionnée dans la capitale autrichienne.

Critique:
Un bon film, tout comme sa suite que j'avais malheureusement et malencontreusement visionné avant celui-ci. Si vous ne vous souvenez pas de Before Sunset (la suite), moi je m'en souviens très bien, et c'est avec plaisir que j'ai pu retrouver les deux personnages principaux toujours aussi séduisant, et intélligent.
Oui parcequ'une fois n'est pas coutûme, Richard Linklater (le réalisateur) compose ici un petit chef d'oeuvre, qui reflète parfaitement la découverte idéale, le coup de coeur, ou plus simplement le coup de foudre, et c'est cette simplicité qu'y est retranscrit dans la réalisation qui me plait énormément. Les dialogues sont étonnent de créativité et de réfléxions philosophiques un peu à l'image de ceux de A Scanner Darkly du même réalisateur.
On peut certainement critiquer le côté surfait des dialogues, mais ce serait inutile puisque le film se moque de lui même. Je n'arrive pas à mieux retranscrire les sensations que m'ont procuré ce petit chef d'oeuvre, mais ce n'est que du bon, et que du mélioratif.

Conclusion:
Un des plus belles, et surtout une des plus intelligentes comédies romantiques que le cinéma est pu avoir, il est donc essentiel de le voir, et de voir la suite: Before Sunset. Je me sens assez pitoyable d'avoir fait un commentaire si haché, si imparfait pour décrire un film qui m'a tent plus, et j'espère que ces quelques mots vous convainqueront de procéder au visionnage du film.




Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap