Vous avez jamais remarqué que lorsqu'on est fatigué, et bien notre sens de l'humour se décuple? En voilà la preuve: je vous propose trois blagues très 'matheux' qui m'ont fait éclater de rire (éh oh genre l'autre y se la joue avec ces blagues de scientifiques de merde !):


C'est ln et exponentiel qui sont sur un bateau et ils commencent à dériver, exponentiel prend la parole: 'de toute façon ça m'est égal !'

Logarithme et exponentiel sont au restaurant, l'addition arrive qui paye?
Exponentiel parceque logarithme népérien.

C'est un complexe qui rencontre un réel dans une boite de nuit, et le complexe demande au réel: 'tu viens danser?'

Drôle?