Sego et Sarko Sont Dans un Bateau (Karl Zero)

Critique:
En plein buzz politique, Karl Zero choisit le moment adéquate pour sortir son deuxième film du genre après Dans la peau de Jacques Chirac, la recette est la même, il ne cherche pas à prendre parti il souhaite juste ridiculiser les deux candidats, que ce soit Sego et Sarko les deux en prennent pour leurs grades !
Ce n'est pas non plus Fahrenheit 9/11 où la critique est bien trop virulante, ici il s'agit juste de faire une critique ironique et de montrer que les deux prétendants à la chaise présidentielle ne sont pas si différent: même ambition démesurer, même volonté de médiatisation, ou de décrochage de leur parti politique...
Parfois marrant, Karl Zero utilise et abuse de la deuxième personne du singulier comme s'il s'adressait directement à eux pour les faire réfléchir? par persuader que celà change quelques choses, il n'y a pas de grosse révélation encore une fois Karl Zero ne se ridiculise pas une seule fois à chercher des coïncidences qui créeraient un mécontentement de la population. Il souhaite véritablement juste montrer qu'aucuns des deux et encore moins les autres candidats sont aussi bien qu'ils souhaitent le faire retranscrire.
Néanmoins, il ne dit pas que du mal des deux, ainsi on peut voir Sarkozy et Royale dans leur intimité cherchant à associer leur vie de famille à une politique à plein temps. Il nous décrit une Ségolène presque froide, alors que Nicolas est plus dépeint en humain qui arrive à rigoler sans pour autant oublier son obsession pour les banlieues.

Conclusion:
Le résultat est sympatique, reste politiquement correcte, ne déborde pas ce qui m'a beaucoup plu, il se garde d'être révolutionnaire, ne prend pas parti... Un bon film, sans réelle prétention.



Télécharger légalement et gratuitement de la musique grâce au p2p: utopie?

"C’était courant à la fin des années 90, les organismes de défense des droits d’auteur s’en sont sérieusement occupé au début des années 2000, mais il se pourrait que cette pratique revienne à la charge vers la fin de cette décennie, la légalité en plus. Télécharger gratuitement et légalement de la musique protégée par droits d’auteur, c’est possible. C’est en tout cas ce que veut instaurer Intent MediaWorks, une société souhaitant inclure de la publicité pour rémunérer les ayants droit.

De plus en plus de P2Pistes

Malgré la répression et la peur que certains tentent d’instaurer, les utilisateurs de P2P, que ce soit légal ou non, sont de plus en plus nombreux. Pour autant, les ventes de services de musique payants ne s’envolent pas vraiment. Selon une jeune entreprise nommée MediaWork, il va donc falloir exploiter au mieux le public des réseaux P2P. Sachant que leur nombre était estimé à 9,4 millions dans le monde en 2006, si on arrive à gagner un certain bénéfice sur chacun, les chiffres seraient alors bien suffisants pour rembourser les ayants droit.

Quand la publicité règle les comptes

La solution de MediaWork : la publicité. Lorsqu’un internaute lance son logiciel de téléchargement par P2P (LimeWire ou Shareaza, par exemple), il se voit demander s’il désire visionner de la publicité pour accéder à certains téléchargement spéciaux. S’il accepte, il pourra par exemple télécharger des morceaux de la chanteuse canadienne Avril Lavigne, qui participe au programme. « Les consommateurs ne veulent pas détrousser les gens, explique Les Ottolenghi, président et cofondateur de MediaWork, ils veulent juste obtenir leur musique aussi simplement que possible ». Selon les estimations de MediaWork, près de 60% des utilisateurs de P2P seraient prêts à supporter de la publicité pour avoir le droit de continuer à télécharger gratuitement."
Source: Infos-du-net.com


Voilà ce qu'annonce fièrement infos-du-net.com alors qu'un gros moustique de la taille de ma main regarde mon bras voulant qu'une chose: me sucer mon sang.
Qu'importe, même si l'idée par d'une bonne intention ce phénomène relève plus de l'utopie que du réalisable puisque je ne pense pas que l'industrie du disque se contente de si peu? D'autres idées ont pourtant déjà été proposées et toutes mortes dans l'oeuf, il n'y a qu'à regarder le licence globale qui permettant moyennant un forfait d'avoir accès au p2p gratuitement...
Après d'autres inconvenients peuvent se revéler si par 'chance' ce système vient à exister, en commençant par la taille et le contenu des publicités qui ne feront que globalement poussés les utilisateurs à installer divers patch pour supprimer ces nombreuses publicités qui arriveront par milliers.
Pas réellement d'accord avec le principe, je n'ai pourtant pas de meilleurs idées ce qui m'empêche comme tout ceux qui souhaite critiquer cette solution d'être crédible. J'attends donc impatiemment une véritable solution crédible qui permettra de mettre fin à cette guerre entre les majors et les utilisateurs des réseaux souvent usités à des fins illégales.
Ce qui me chagrine de plus en plus, c'est que globalement les artistes ne se plaignent pas ! à l'inverse des maisons de disques qui n'ont certainement pas besoin d'un revenu encore plus élevé pour survivre?



Blog Selection #2 (Chronique-Girl)

Deuxième édition de cette section qui ne connait pas une expension extraordinaire, pourtant je suis de nombreux blogs...

Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Qui a dit que les skyblog étaient associés aux articles mal-écrits, juste bon à se mettre en photo sur le net? Moi ! je l'avoue, et c'est pour cette raison que j'ai décidé de faire la pub du skyblog de chronique-girl.
Il s'agit d'une adolescente (encore) qui est dans l'ultime classe du lycée, mais elle a une particularité: elle est différente. Enfin c'est ce qu'elle veut nous faire croire, et c'est ce qu'elle veut se convaincre en produisant des articles très bien écrits, décalés, tout simplement remplis d'humour qui sont à prendre au premier et au second degré.
J'aime assez son style, elle utilise son expérience personnelle pour produire une réfléxion plus ou moins poussée sur différents sujets qui dépassent son petit salon des Verdurins... En effet, la petite nous décrit sa classe et bizarrement tout le monde pourra retrouver sa propre classe avec le fana de foot, la garce, l'intello, et le milieu (vous en général :)). Alors on a le droit aux potins, aux histoires de couples, en passant par les batailles orales ou encore les dépréciations des profs, enfin véritable Feux de l'Amour de la Terminale...
J'aime beaucoup ce blog, qui préfère ne pas produire à la chaine et choisi de tout simplement créer, pas forcément innover ! Côté design, il a un effort mais dans le cadre de la mouture proposée par skyrock, tout design reste limité et divague très vite vers la surrenchère des colories. Je suis assez déçu j'aurais souhaité avoir une interview de la rédactrice mais elle n'a pas répondu à mon email? C'est pour ça que j'espère qu'elle passera dans le coin, qui sait?

Enfin, un espoir dans un lieu (skyblog) où ne règne que mauvais goût, d'autant plus que cette chronique-girl est un peu le cheval de bataille d'une petite communauté de skyblogger qui arrivent, dans des proportions raisonnables, à créer un environnement ironique, amusant, et quelques fois intelligents...

LIENS:
chronique-girl.skyblog.com

Album en écoute:
Rachael Yamagata - Happenstance

MP3:
Tigan & Sara - Where Did The Good Go me fait bien penser à l'esprit du blog...


EDIT (1/05/07): Le blog a fermé, il n'a même pas laissé ses anciens articles. Dommage !
EDIT: (4/05/07): Le blog a réouvert ! Ne cherchez pas, c'est un fille qui le tient et adolescente qui plus est !



Sitemap