Sara Bareilles - Little Voice (2007, mp3, Recommended)


Tout mignonne et du haut de ses hypothétiques 1m60, Sara Bareilles a toujours composé (d'après elle) et continue encore puisque cette joyeuse année a vu naitre son nouvel album: Little Voice après avoir tappé plutôt fort avec son Careful Confessions (2004).
On la compare souvent à Fiona Apple ou Narah Jones ce qui l'a fait sourir (tu m'étonnes !), et depuis peu c'est le succès qui lui montre ses dents puisqu'elle a fait la première partie d'artiste comme Mika ou même Aqualung sans compter qu'elle devrait chauffer le publique pour les Maroon 5 (qui en passant, nous ont produit un bien pauvre album !).
Pétillante, cet état d'esprit se ressent inévitablement dans sa musique et on a le droit à un univers une pointe Funk, presque Groove et majoritairement dominé par son piano et sa voix jazzy, et soul.
La belle Sara BareillesUne merveille pour les oreilles, un délice pour les yeux (plutôt jolie la Californienne); c'est un vrai plaisir d'écouter son album d'autant plus qu'on peut y entendre des ballades comme je les aime, celles qui servent de vitrine pour sa voix et pour sa plûme. Ainsi on savourera sans modération le titre Gravity (qui servirait presque de BO pour un Walt Disney); alors qu'on préfèrera bouger frénétiquement la tête sur Vegas ou Love Song; voire même rêvasser avec Fairytale.

J'en ai fini avec la jolie brunette et voilà donc les liens importants pour tous connaitre de cette artiste:
LIENS:
Site Officiel
MySpace
Achetez l'album

MP3:
Sara Bareilles - Love Songs (accroche facile)
Sara Bareilles - Gravity (wow !)
Sara Bareilles - Bottle It Up (ça swing)

ALBUM:
Sara Bareilles - Little Voice (rapidshare)

EDIT: Même les chanteuses indie se mettent à Twitter: http://twitter.com/SaraBareilles/



Blogbang brûle-t-il?


Après une soirée très hype en l'honneur de Blogbang, on a eu le droit à une vidéo hilarante qui a su me séduire: Paris Blog-t-il?
C'est une des raisons pour laquelle, j'ai changé de régie publicitaire pour ce Blogbang qui proposait des publicités attrayantes (il n'y a qu'à regarder). Enfin quoiqu'il en soit, ce n'était pas ses seuls atouts puisque la rémunération battait tout les records et ce côté très "Web 2.0" n'avait pas séduit que moi !

Néanmoins, après un début explosif qui avait lancé une nouvelle mode: combien les bloggers français gagnent-ils? Cette question était sur tous les blogs, mais aujourd'hui ce site lance une nouvelle vague d'article. Et pousse maintenant une série impressionnante de lettres ouvertes pour accuser les magouilles de la startup posséder à 60% par publicis.

Je souhaite donc participer à ce phénomène pour faire réagir Blogbang pour qu'il arrête de nous prendre pour des cons ! Alors même si Vinvin ne croit pas au 5ème pouvoir, je suis persuadé que l'effet de masse qu'est en train de prendre l'affaire ne peut que faire réfléchir le PDG de la société Julien Braun qui se paye le luxe de partir en vacance 1 mois seulement après le lancement de son petit bébé?!?

Alors le problème se résume rapidement, Blogbang a "malencontreusement" retiré des sommes proportionnels au gain à chacuns des bloggers. (Otto aurait perdu 500€). Mais si seulement la polémique s'arrêtait à si bon chemin, la blogosphère n'aurait pas autant crié au scandale. En effet, suite à cette magouille les utilisateurs (et moi aussi) ont vu , impuissants, l'augmentation de leurs gains divisée par 8 ! Et alors que la régie était certainement la plus rentable, elle devient une des moins !

Le pire n'est pas terminé ! Là où JE saute, c'est à propos des explications EXCESSIVEMENT sombre du PDG sur ces "incidents"... Je refuse d'être pris pour le dernier des imbéciles !

Je ne suis pas le seul à avoir réagit à cette embrouille, et à ces erreurs pas professionnelles pour un sous, d'autant plus que notre cher Julien Braun diplômé des Ponts possède une orthographe qui lui fait perdre toute crédibilité. Voilà la liste non-exhaustive de blogs qui réagissent au sujet (il suffit de tapper blogbang sur google...):

TiBlond avait senti l'entourloupine depuis le départ
Chauffeurdebuzz lui quitte la régie et donne ses raisons
Gonzague a perdu 10€ et il est pas content
Meax: que se passe t'il chez blogbang?
Bozarblog lance sa saga Blogbang Wars: Episode 1, Episode 2, et enfin Episode 3
Bye Bye BlogBang
BlogBang sur le point d'exploser par BeFaure
Blogbang pas si bon que ça?
Antoine se demande si blogbang nous appauvrit?
Blogbang magouille

Mais heureusement, et c'est bien ici que la blogosphère me plait, c'est qu'il existe une différence de point de vue notable et ainsi Alexandre Saillard va à l'encontre de tous ces blogs et sans se faire l'avocat de Blogbang, il se demande simplement si cette polémique est justifiée (peut-être le liens le plus intéressant !)

EDIT: Des explications plus "approndies" ont été données tout à l'heure par mail, et sur leur blog



The Frames - The Cost (2007, MP3, ddl)


The Frames The CostDisponible dans le monde entier depuis Février 2007, ce The Cost n'est pas le premier album de The Frames. En effet, The Frames s'est formé en 1990 dans les belles contrées d'Irlande et est actuellement composé de 5 musiciens qui son à l'origine de neuf albums (je l'avoue je n'ai pour l'instant écouté que leur dernier).
Survivant de la période Rock'n'Roll, ce quintuplet va assurer la première partie d'artiste comme Damien Rice, David Gray, et de Bob Dylan (tout de même)

Parlons maintenant de leur album. Principalement sombre à cause de la voix du chanteur (Glen Hansard), The Cost enchaine les chansons rocks où la guitare électrique s'invite aisément au milieu du violon, de la batterie et de la basse pour créer un univers presque chaotique.
Sad Songs saute directement au oreille avec son rythme doux, malgré la douleur que transmet le chanteur. Le reste de l'album est sur le même ton ténébreux, intime qui touche indéfiniment d'auditeur.

MP3:
The Frames - Sad Songs (Ecoutez-là, magnifique)
The Frames - Failling Slow
The Frames - The Cost



Captivity (Elisha Cuthbert)


Synopsis:
Jennifer Tree (Elisha Cuthbert) est une star mondiale, que toutes les agences de publicité s'arrachent... Un sociopathe l'emprisonne et commence à jouer avec la belle jeune blonde à l'image de Saw.
Elle se rend vite compte qu'elle n'est alors pas seul, et que son kidnapper les regarde attentivement.


Critique:
Ce film arrive un peu tard dans dans l'entousiasme créé par la télé-réalité, d'autant plus que le principe a déjà été repris par la célèbre saga des Saw. Quoiqu'il en soit, après une introduction colorée, on tombe directement dans le vif de l'action qui se passe alors presque en totalité dans une cave.
Seule devant la caméra, Elisha Cuthbert galère un peu pour rendre son personnage crédible, mais après 30 minutes l'immersion commence à se faire et on se prend vite au jeux. Avec son visage d'ange, l'actrice canadienne, nous fait rêver de par sa beautée. Terriblement cruelle, le psychopathe et voyeur à son temps perdu va alors filmer tous ses gestes, et va ensuite jouer avec ses fobies.
Même si le film prend assez vite une certaine vitesse, on a du mal à croire à un scénario pour le moins improbable, même si l'arriver de Daniel Gillies augmente une nouvelle fois la crédibilité du film...

Conclusion:
J'ai un peu de mal à en parler même si je l'ai visionné hier, je n'en reste pas moins satisfait et je pense que la joueuse de Hockey qu'est Elisha Cuthbert commence sérieusement à sélectionner ses films. Et ainsi après un bon The Quiet, l'actrice renouvelle une plutôt bonne affaire en colaborant avec Rolland Joffé.
> Lire la suite



Combat au Sabre Laser (Star-Wars)

 
Qui n'a pas rêvé, quand il était gamin, d'un vrai combat de sabre laser?
J'ai plus ou moins cherché sur Youtube pour voir ce que nous proposait le service de google, et j'ai trouvé une vidéo réalisée par des français, qui mèle une chorégraphie millimétrée avec des effets spéciaux digne de la saga...

Rien d'autre à ajouter: enjoy !



Nouvel Album pour Josh Ritter


josh ritter historical conquests of J'espère que vous vous rappelez tous du magnifique The Animal Years d'un certain Josh Ritter?
J'avais promis que je ne le lacherais pas, et promesse tenu je reviens pour vous affirmez qu'il sera de nouveau dans vos oreilles avec un 5ème album (complet) sobrement intitulé The Historial Conquests of Josh Ritter.
Il sera disponible aux States à partir du 21 Août, les Irlandais eux-mêmes seront obligés d'attendre le 7 Septembre; alors que le reste du monde devra se contenter de divers sample jusqu'au 1 Octobre...

Ce nouvel album s'annonce encore meilleur, enfin c'est ce qu'annonce Mr Ritter lui-même: "Lyrically, musically, and in terms of production, it's is the most adventurous record I've made yet and I think when you hear it you're going to be surprised. Seriously, repeatedly, and in a good way."

En attendant, je ne vous laisse pas sans rien, voilà donc un MP3 et une vidéo. Et c'est là où je suis terriblement fort :) ; c'est qu'il s'agit d'un duo avec The Frames le prochain groupe que je vais parler ici (Irlandais de surcroit) !

MP3:
- Josh Ritter - The Temptation of Adam




1 2 3 4 5 6 7 8 >


Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap