Josh Ritter - The Historical Conquests of Josh Ritter (2007, mp3, rapidshare)

 

Un ans après son folkesque The Animal Years, l'américain revient avec un nouveau recueil de 14 titres.
Certes l'artiste s'inscrit toujours dans le mouvement folk, mais on ressent un certain virage dans sa composition qui s'endurcit avec la présence plus poussée de la batterie.

Il faut dire que le Josh Ritter à vu les choses en grand, en atteste en premier lieu la pochette: casque romain, titre conquérants, contrastes des couleurs... Et on assiste ensuite comme impuissant à un bataillon de cuivres et de cordes qui sont au service de sa chaleureuse voix de folkeur solitaire.

Il y a les titres doux: comme Empty Hearts et Next To The Last Romantic et à opposer, il y a cette moisson de tracks aux sonorités lourdes, et propice à l'enfermement... C'est malheureusement là que ce The Historical Conquests of Josh Ritter pêche un peu ! Dans ce manque de vivacité, que The Animal Years possèdait pourtant et exploitait à merveille !

Ceci dit, la dernière composition de Josh Ritter reste de très bonne fortune. Folk, rageux, une pointe tourmanté; l'album est plus qu'écoutable !

 

LIENS:
Site Officiel
MySpace

MP3:
Empty Hearts
Real Long Distance

ALBUM:
http://rapidshare.com/files/43943261/the_historical_
conquests_of_josh_ritter-2007.rar
 (merci?)



Imogen Heap - Just For Now (live)

 

l_2372749c29308ac5825a947b97964c6d

Je vous avais déjà donné le mp3 de  ce somptueux live par Imogen Heap il y a un peu plus de 2 mois.

Revoilà donc la vidéo, qui montre comment l'anglaise l'a réalisé, et tout simplement quelles sont ses méthodes musicales.
Interessant de voir à quel point elle utilise les outils informatiques pour produire sa musique.



 

Source: http://daria.servhome.org/



Californication saison 1

18782559

La première saison est arrivé à sa fin, hier soir !
Ce fut cours, intense, mais tellement jouissif.

Sans recul, j'affirme sans vergogne qu'il s'agit là de la toute meilleure série jamais réalisée. David Duchovny réalise ici une reconversion pharaonique.


Ainsi le format 12 épisodes la saison s'avère être la carte de visite de Showtime qui ne se lasse pas des bonnes séries...
Pour fêter la fin de cette première année à Los Angeles voilà un fleurilège des meilleures répliques:

 

"On sniffe pas de la coke sur le cul d'une femme sans se demander à quoi elle rêve. C'est malpoli"
"Normalement, je suggérerais quelques Notre Père et deux Ave Maria... Mais j'ai peur que ce soit insuffisant.  Et si je vous suçais ?""Dieu merci notre fille est lesbienne"
"Non seulement tu bouges autant qu'un cadavre au pieu , mais t'aime aussi les films de merdes"
"Mesdames et messieurs Tod Car, qui a pris mon précieu petit livre et s'est essuyé le cul avec"
"Dude she's gonna blow" >
celle-ci se doit de rester en VO.
"Tu vois l'horloge, la petite aiguille indique "VA", et la grande "CHIER""
"go wash, you smell pussy..."



Quand Billie the Vision and the Dancers reprend Belle and Sebastian (mp3)

billie

Dans le cadre d'un ode to Belle and Sebastien, une sélection très fermée d'artistes s'attaquent à la discographie du groupe écossais à l'origine de The Life Poursuit afin de réaliser des covers.
Malheureusement, le CD a century of covers n'est pas une franche réussite. Pas réellement transcendantal, la plupart des artistes se contentent d'une simple reprise sans imposer leur style. Néanmoins dans chaos, s'élève un petit groupe suèdois qui ne met pas inconnu: j'ai nommé Billie the Vision and the Dancers qui s'acharne sur I'm a cuckoo.

La joie et la bonne humeur des deux groupes s'entremèlent se qui fait ressortir un titre au trait folk/acoustique mais surtout pop.

Trève de parlote, voilà le titre:

MP3:
Billie the Vision and the Dancers - I'm a cuckoo

Et pour les infames ignorants qui ne connaitrait pas le non célèbre groupe excentrique, courrez télécharger gratuitement et légalement leur discographie: http://www.billiethevision.com/music.php

PS: http://freedownloads.last.fm/download/96743847/Overdosing%2BWith%2BYou.mp3



Les séries américaines, une nouvelle forme de gavage


heroesDepuis l'année dernière; et je dirais même plus depuis cette année, les séries américaines à grands succès entrent directement dans la société de consommation.
Ainsi il n'est plus rare de voir trois "jeunes" discuté autour de ses mini-films de 40 minutes. Prison-Break, Heroes, Lost, Desperate Housewives, toutes y passent.

Et pourtant, rien de véritablement bon, surtout lorsqu'on sait que la plupart des gens se contentent de les visionner via streaming. Chose que je ne supporte pas (qualité, dépendance envers le site...), par conséquent on ne demande plus "comment tu l'as télécchargé?" mais "où tu l'as vu!". Gigistudio devient un mot à part entière, tandis qu'eMule, bitorrent, shareaza, ou autre système p2p disparaissent littéralement du langage de ses séries addicts qui auparavant ne vivaient que pour ces outils.
lost
Si seulement le phénomène s'arrêtait à ce simple stade, ma stupéfaction n'aurait engagé que moi. Néanmoins, j'assiste impuissant à un gavage de série. On ne regarde plus la série pour soi, mais bel et bien pour en parler.
Et c'est pourquoi, il n'est pas rare de voir des étudiants de mon école s'éclipsé de récréer, réduire leur temps pour manger, afin d'aller regarder en streaming (s'il vous plait) les 6 premières minutes du dernier Prison Break en exclusivité sur un site xxx.
Ainsi, on ne veut plus réellement voir l'épisode, mais être le premier à l'avoir vu !

J'ai demandé autour de moi pourquoi on préférait avec dailymotion, ou autre youtube-like, au "téléchargement direct" et on m'a simplement répondu: "quoi! mais nan je peux pas c'est trop long à télécharger !"

Décidément, plus personne ne veut attendre...



Malheureusement, si ces dernières étaient d'une rare qualité, l'angouillement général aurait été compréhensible, mais lorsqu'on voit à quel point toutes ses sitcoms répondent à des codes prédéfinies; j'en reste indigner !

Sauvons le monde, déjouons un complot international, avec ses devises les états-unis remettent au goût du jour le nationalisme, la volonté de héro dont l'antiquité était subjuguée ! Outre ce côté grandiloquent utilisé par les block-busters, même les séries comiques se mettent à véhiculer un nouveau mode de penser.
prison breakPolitesse, bien séance, valeur familiale, et importance de l'amitier, autant de valeurs imposées par NBC, ABC, Showtime, Fox... Toutes les séries y ont le droit, des meilleurs au pire. Et malgré toute l'admiration que j'ai pour How I Met Your Mother, celle-ci reste fonder sur un stéréotype audiovisuel, avec le héro fashion/marrant/beaugoss/, le copain célibataire aux réfléxions vaseuses, le couple d'ami qui s'aiment à la folie (le tromperie n'est même pas imaginable), et sans oublier la belle brunette !


Aujourd'hui; j'ai soif de nouveautés, de séries qui sortent des sentiers batus, qui refuse tous buzz marketing, qui refuse de sauver le monde, qui refuse d'aliéner son auditorat...
Pour l'instant seul Californication remplirait mes espérances (jusqu'à quand?)



Ratatouille (pixar, 2007, film)

 Nouvelle petite perle de Disney, nous voilà propulsés en plein monde de la bonne bouffe à savoir Paris.
Ville romantico-culinaire, le rat n'a strictement rien à faire avec le décors et pourtant la petite boule de poil dessiné par les studios Pixar reste terriblement attachant.

Pétillante, pertinante, et savoureusement rythmée, la réalisation reste digne des plus grandes animations 3D; en y ajoutant un humour vif, sans oublier de soupoudrer le tout d'une fine couche de bonne cuisine à la française et on option une recette aux délicieux goût de rigolade.

Avec une durée de 1h50, l'équipe de Pixar ne se détourne jamais de la politique disneyenne avec un conclusion sans surprise: "Croire en tes rêves, et tout est possible !"; pourtant, la capacité du studio à inover, à dominer la technique de la 3D, nous faites vite oublier cette maladresse vite effacée par le charme ambiant de cette gentille comédie tout public ! 



1 2 3 4 5 >


Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'ecrire/tools/spongestats/stats.php' (include_path='.:/usr/lib/php') in /homepages/44/d213610062/htdocs/blog/index.php on line 64
Sitemap